Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Soleil Levant et de Bien-Aimée

Le blog de Soleil Levant et de Bien-Aimée

Ce blog a pour but de partager avec vous nos connaissances et nos expériences de la croissance intérieure ainsi qu'éveiller et inspirer sur le chemin spirituel pour le bien de tous et de toutes.

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée

 

  Diapositive4-copie-1.jpg

 

1- Chaque jour jour qui passe apporte avec lui son lot de naissances qui réjouissent les parents et leurs proches et son lot de morts qui attristent et  font plonger  les personnes dans un douleur profonde. Lorsque ce sont des enfants qui meurent comme c'est le cas des enfants de la Belgique décédés dans un accident tragique de bus, alors bien souvent la douleur est intenable et la question que les gens se posent souvent : ' Pourquoi ? Pourquoi meurent-ils si jeunes alors qu'ils ont toute la vie devant eux ???'.

 

Il est donc très important pour nous de comprendre consciemment le processus de la mort dans cette vie afin de ne pas être surpris quand arrive pour nous ou pour nos proches l'instant suprême. Souvent à cause de la peur morbide de la mort, la plupart des gens évitent d'en parler ou dévient la conversation vers d'autres choses. Comprendre que la mort est en réalité l'abandon d'un vêtement de chair dense qui a fait son temps et qu'on revêt un autre vêtement plus léger et plus subtil ...

 

a2.jpg


 

 

Diapositive11.JPG

 

2- Chaque nouvelle de la mort de quelqu'un que nous connaissons ,d’un ami, parent, ou proche parent … me rappelle à chaque fois qu’il faut vivre chaque jour comme si c’était le dernier. J’ai appris à travers les années  auprès des amis et parents proches de la mort, que leur côtoiement  était une expérience fascinante qui nous enseigne pleine de leçons de sagesse et d’ Amour sur la Vie. Cela m’a porté à faire une réflexion et une recherche intérieure sur la Vie et la mort afin de comprendre et de se libérer de la peur de la mort et des fausses croyances concernant  cette Grande Inconnue que presque tout le monde redoute.

 

Diapositive14
Il y a une chose certaine c’est qu’on naît les mains vides et on part les mains vides. On n’emporte rien de l’autre côté ni ses biens, ni sa femme ni son mari, ni ses enfants….sauf son expérience de vie terrestre avec ses joies, ses souffrances, son être intérieur càd sa conscience intérieure. On vient seulement dans ce monde avec sa conscience et on en repart seulement de ce monde avec cette conscience. Dans le processus évolutionnaire de la vie, notre conscience est comme une pâte à modeler qui nous permet de créer notre vie sur terre selon notre motivation, nos valeurs et croyances. La somme des  expériences de vie terrestre  constituent la conscience, seule bagage que nous emmenons avec nous de l’autre côté.

 

 

Diapositive5.JPG


Plus important encore est de s’éveiller au cycle de la vie et de la mort, à cette conscience au moment de mourir  car c’est cette conscience qui nous permet de naître dans notre proche  vie. La note spirituelle que nous avons sonnée durant toute notre vie terrestre, sera la note que nous sonnerons au moment de notre passage de l’autre côté dans une nouvelle vie. Cette note est basée sur l’éveil de notre conscience, càd la vibration d’Amour que nous avons élevée ou abaissée, agrandie ou diminuée pour le bien de tous. Alors vous comprenez qu’il est important de vivre chaque jour consciemment, de s’éveiller à quelque chose de plus grand en nous que de faire coco, boulot, dodo, métro, resto et fido… 

S’éveiller que nous ne sommes pas séparés ni dans la vie, ni dans la mort et que notre âme reliée à Dieu nous accompagne à chaque instant de notre vie. S’éveiller et savoir intérieurement que la Vie est éternelle et que la mort est juste un passage, un rite d’initiation, un changement de forme où nous enlevons notre vêtement de chair dense pour revêtir un autre plus léger et moins dense.

 


S’éveiller et apprendre à Aimer et Pardonner dans cette vie, lâcher prise à nos identifications et attachements intérieurs ou extérieurs. Cela me rappelle un jeune homme à qui une fois je lui ai dit de pardonner à son père car il avait une brouille avec lui. Il était parti de la maison et il n’était jamais revenu. Puis il a fait un bout de chemin avec nous et un jour il est revenu nous dire qu’il a pardonné à son père. Son visage était rayonnant. Pour nous remercier, il nous offrait  avec amour des bancs de méditation qu’il fabriquait lui-même. Plusieurs mois plus tard, il avait eu un accident de voiture terrible et mourrait après quelques heures à l’hôpital.  Il avait 27 ans. Lors de son service, j’ai rencontré son père et je lui ai dit combien son fils l’aimait et la façon qu’il me parlait de lui, j’ai su qu’ils s’étaient réconciliés. Quelques mois plus tard, durant un après midi, mon épouse l’a vu rayonnant de lumière dans la cuisine, il était venu nous dire au revoir.

 

 

Diapositive26.JPG
3- Plusieurs expériences de cette nature me confirment que la mort est une renaissance à une notre vie. Une autre fois, il y a de cela plusieurs années de cela, une semaine avant son grand départ, ma belle-mère était venu souper chez nous. Comme par hasard, on parlait du sujet de la mort et je lui ai dit que notre conscience qu’on a maintenant, on l’emmène avec nous et on se réveillait de l’autre côté avec la même conscience. Lorsqu’elle décéda dans la nuit, nous sommes allés la voir à l’hôpital. Mon beau-père était sous l’effet d’un choc avec les enfants. La nuit après quand je méditais dans le silence, les longs sanglots secouaient mon corps tandis que des messages intermittents venaient s’imprimer sur ma pensée. Le lendemain, j’ai écrit ces messages pour chacun des enfants et pour mon beau-père. Je réveillais mon épouse  et lui faisait lire ce que j’avais écrit. À voir mon bouleversement et la lecture des messages, elle savait que sa mère avait communiqué par pensée à travers moi pour leur laisser des mots d’encouragements. Elle était morte subitement d’une crise du cœur en 15 minutes et elle n’avait pas le temps de parler aux enfants. C’était fait si vite que la famille en était stupéfaite, plongée dans la douleur…Son décès m’a aidé à prendre conscience et à creuser profondément le sujet de la mort, sur l’après vie, l’enfer, le paradis, Dieu.. Ça tombait bien car cette semaine là j’ai fait une conférence sur la mort une nouvelle naissance…

 

 

Diapositive36.JPG

 

 

 


Commenter cet article

junior mbote 10/10/2015 21:21

je s8 trés heureux du y participér

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog