Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Soleil Levant et de Bien-Aimée

Le blog de Soleil Levant et de Bien-Aimée

Ce blog a pour but de partager avec vous nos connaissances et nos expériences de la croissance intérieure ainsi qu'éveiller et inspirer sur le chemin spirituel pour le bien de tous et de toutes.

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée
DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN
DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN
DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN
DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN
DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN
DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN
DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN

 

Ça va très mal au Venezuela depuis que le prix du pétrole a baissé. Les supermarchés sont vides, ainsi que les pharmacies. Il y a pénurie d'électricité, et de plus en plus de pillage et d'émeutes et de lynchage.

 

Pour acheter à l’étranger les biens qu’il ne produit pas, le Venezuela dépend à 95 % de ses revenus pétroliers. Depuis que le prix du brut est en chute libre, les pénuries d’aliments de base se sont multipliées. Et il arrive parfois que la foule lynche dans la rue un présumé voleur, comme c’est le cas de ce dernier patient.

 

 

 

 

Au Venezuela, la crise n’est pas seulement économique. Elle devient également morale. Ainsi, les actes de lynchage par la foule de petits délinquants se multiplient, au nom d’une justice que la population estime inexistante. Le pire est survenu quand un homme a été brûlé vif pour un vol qu’il n’avait pas commis.

 

 

 

Il s’appelait Roberto Bernal, il avait 43 ans et travaillait comme cuisinier à Caracas. Dans ce quartier de Las Ruices, où vit une classe moyenne, la foule l’a confondu avec un voleur. Après les coups, l’horreur a atteint son paroxysme. L’homme est mort brûlé vif.

 


 
 

 

 

 

DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN
DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN
DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN
DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN

Les photos ont été prises à l'hôpital Domingo Guzman Lander à Barcelone, dans l'état du nord-est de Anzoategui, et divulgués par un médecin qui a demandé à resté anonyme pour éviter les rétributions possibles. Le docteur tendit à un député de l'opposition, Manuel Ferreira, qui les a posté sur son compte Twitter pour le monde de voir.

 

"Les bébés ont passé toute la nuit dans les boîtes en carton jusqu'à ce que les images ont été rendues publiques", a déclaré le député Manuel Ferreira  à Fox News  Latino jeudi matin. "Après cela, ils ont déplacé  les bébés pour éviter toute exposition ultérieure."

 

Ferreira a ajouté que les bébés qui dorment dans des boîtes en carton est juste un exemple de la disparition des soins de santé dans les hôpitaux du Venezuela.

 

 

"Cette semaine, nous avons eu 15 cas de décès de nouveau-nés ici, à l'hôpital Razetti de Anzoategui," a dit FNL  "Les mères ne sont pas nourris correctement et les bébés sont nés vraiment faibles. En plus de cela, la pénurie de médicaments et de vaccins crée une situation mortelle qui est comme un cocktail de mort."

 

CONCLUSION

 

C'est triste et navrant de voir tout  un peuple réduit à la pauvreté , à la misère , aux manque de soins et à la violence. Comment un pays riche comme le Vénézuéla qui possède les plus grandes réserves de pétrole au monde en est-il  venu à ce désastre ?

 

Ce qu'il faut comprendre ici c'est que la prospérité ne tient pas qu'aux ressources mais à sa gouvernance càd à la sagesse de ses dirigeants donc à leurs niveaux de conscience. Lorsqu'on dilapide l'or noir dans des investissements sans lendemain ou lorsqu'on est cupide et corrompu et qu'on manque de discernement pour veiller au bien être du peuple , alors on entraîne tout un peuple dans le sillage de la souffrance. Ceci est une leçon difficile à apprendre pour tout le monde.

 

Cette leçon  vénézualienne ne concerne pas seulement le peuple du Vénézuela mais elle concerne aussi tous les pays qui regorgent de ressources naturelles. Tous les dirigeants des autres pays doivent tirer des leçons de cette débandade vénézualienne.

 

Le problème originel c'est que notre civilisation s'est coupée ou s'est séparée de notre Créateur et s'est fourvoyée dans les richesses matérielles de ce monde en oubliant une chose importante , les richesses de l'âme: À quoi ça sert de gagner ou de tirer toutes les richesses de la Terre si on vient à perdre son âme ?

 

Richesse matérielle sans conscience n'est que ruine de l'âme. N'oublions pas  que ce que DIEU donne à un moment donné , DIEU peut le retirer à tout moment ! On donne à celui qui a déjà , à celui qui n'a pas on enlève même ce qu'il a .

À bon entendeur salut !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN
DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN
DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN
DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN
DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN
DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN
DANS QUELLE CIVILISATION VIVONS - NOUS OU LE DRAME DU PEUPLE VÉNÉZUALIEN

Voir les commentaires

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée

 

m-femme pr tre 1 -4096a

 

 

Catholic-Women-in-solidarity-in-Rome.jpg

 

 

Voici un article tiré du journal Le Soleil du mardi 26 avril 2011  :

 

Publié le 26 avril 2011 à 05h00 | Mis à jour le 26 avril 2011 à 05h00
Pierre Asselin, journaliste
Le Soleil
(Cité du Vatican) C'est la question qui ne cessera jamais de hanter le Saint-Siège : si l'homme et la femme sont aujourd'hui égaux devant la loi et devant Dieu, pourquoi ne le sont-ils pas au sein de l'Église?
La question s'est posée au Vatican comme dans toutes les autres sphères de la société, et à la même époque, au début des années 60, sous Jean XXIII et le concile Vatican II.

 


Pour une première fois dans l'histoire, le pape avait alors autorisé 23 femmes à assister, sans droit de parole, au concile, rappelle Thérèse Koturbash, une avocate canadienne, coordonnatrice internationale de womenpriests.org. L'organisme a été créé en 1999 par John Wijngaards, un théologien qui a abandonné la prêtrise en raison d'un profond désaccord avec Rome sur cette question.

 

 

 

 

catholic-women-ordination-march-rome-060810jpg-7344be4c692f.jpg

 

 

Il existe d'ailleurs un nombre grandissant d'organismes internationaux favorables à l'accès des femmes à la prêtrise.

 

 


Si l'esprit d'ouverture de Vatican II avait alimenté les aspirations sur cette possibilité, les positions prises plus tard par Jean-Paul II ont eu l'effet contraire.
En 1994, la lettre apostolique «Ordinatio Sacerdotalis» de Jean-Paul II concluait que l'Église n'a pas le pouvoir de conférer l'ordination sacerdotale à des femmes «et cette position doit être définitivement tenue par tous les fidèles».


Réal Tremblay, théologien québécois qui enseigne à Rome, avait alors participé à la réflexion de la Congrégation pour la doctrine de la foi sur cette question.
«En utilisant l'expression définitive, Jean-Paul II engage ses successeurs, souligne-t-il. Jamais l'Église ne pourra penser autrement.»
La position de l'Église veut qu'en choisissant 12 hommes comme apôtres, le Christ avait alors exprimé une volonté.

 

«Il faut comprendre, poursuit le père Tremblay, que le pape se sent lié par la volonté du Christ. C'est un point de repère définitif dont il ne peut se soustraire.»
Mais le durcissement de la position de Rome fait en sorte que «le simple fait de parler de cette question équivaut à ne plus être en communion avec l'Église», résume Mme Koturbash.

 

Le dialogue est donc devenu impossible, a-t-elle constaté. «Voilà trois ans, nous avons voulu remettre une pétition au Vatican, mais ils n'ont même pas accepté de nous recevoir. Nous l'avons laissée au service de sécurité et on ne nous a jamais répondu...»

 

 

Les catacombes


L'Église se retrouve devant un paradoxe. Puisque l'idée même est désormais jugée hérétique, les catholiques favorables se voient forcés, comme les premiers chrétiens de Rome, de se cacher pour exprimer leur conviction.

 

Depuis 2002, plus de 70 femmes, dont une dizaine de canadiennes, ont été ordonnées prêtres par l'organisation Roman Catholic Womenpriests.

 

IMGP0777

 

bilde10.jpg

 

 

 

Certaines cérémonies, dans lesquelles on protège l'anonymat des participants, sont d'ailleurs dites des «catacombes», en référence à l'époque de persécution romaine.


Heureusement, on n'alimente plus les lions avec les récalcitrants, mais on peut les excommunier. C'est ce qui est arrivé au prêtre américain Roy Bourgeois, qui avait accepté de prononcer l'homélie, en août 2008, pour l'ordination d'une femme. Trois mois plus tard, il était excommunié.

 

roy with dove behind him

 

 

rOUBORGEOIS

 

«Il peut s'écouler des années avant qu'un pédophile soit expulsé, mais qu'un prêtre parle en faveur de l'ordination des femmes, et ça se règle en quelques mois, déplore Thérèse Koturbash. Le patriarcat du Vatican se sent vraiment menacé par cette question.»

«C'est décevant, poursuit-elle, parce que l'Église est une force du bien. On s'attendrait à un meilleur leadership, mais c'est comme si les hommes du Vatican vivent dans "le parc jurassique"... Ils ont perdu contact avec leur époque.»

 

 

 

Exclues de l'ordination, les femmes le sont aussi du pouvoir, puisque tous les postes d'autorité au Vatican sont confiés aux prêtres, évêques ou cardinaux.

 

 

 

 

imagesY.jpg

 

Soeur Enrica Rosanna est celle qui occupe le plus haut poste dans la hiérarchie romaine : sous-secrétaire de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée. Pourtant, les femmes sont en majorité dans ces mêmes institutions. On comptait 729 371 religieuses en 2009 dans toute l'Église, contre 410 593 prêtres.

 

( à suivre )

 

 

 

L’Église contre les femmes

22 octobre 2014 | Jean-Paul Marchand Ph. D. en philosophie et auteur de La femme, l’avenir de l’homme | Éthique et religion

 

 

En lisant l’article de ce matin sur le synode à Rome intitulé « Un revers à saveur de victoire », on peut croire à un certain avancement dans l’Église lorsqu’elle délibère enfin sur le divorce et les homosexuels. Mais pourquoi les évêques ne se penchent-ils pas sur une question beaucoup plus importante, soit le rôle de la femme dans l’Église ? C’est d’autant plus universel ou « catholique » puisqu’elles représentent plus de la moitié de l’humanité.

 

Or, les femmes ont subi une discrimination au sein de l’Église qui remonte à plusieurs siècles et qui les empêche de devenir prêtre, diacre, évêque. Pourquoi une telle discrimination encore de nos jours ? Il est même ridicule de voir autant que 200 évêques et cardinaux « mâles » réunis pour discuter des responsabilités de l’Église envers certains de ses fidèles, alors qu’il n’y a pas une seule femme présente.

 

Rien de théologique ne justifie une telle situation, si ce n’est que l’hom- me mâle contrôle l’Église, comme toujours, et cherche encore à exercer son pouvoir en tant que mâle. C’est de la misogynie pure et simple, et de haute voltige.

 

Le catholicisme malheureusement ne se distingue pas des autres religions à ce chapitre. Les religions musulmane, juive et bouddhiste véhiculent le même genre d’hypocrisie injustifiée, et injustifiable, comme si Dieu écoutait d’abord l’homme mâle avant d’écouter la femme. Pourtant, lorsqu’on remonte au début du christianisme, on se rend vite compte que plusieurs femmes entouraient Jésus. Par exemple, quoi penser de Marie, sa mère ? N’est-elle pas importante au sein de l’Église en tant que femme ?

 

Les évêques font penser à ces pharisiens que Jésus a critiqués abondamment dans le Nouveau Testament. Il leur reprochait d’être des hypocrites qui s’accrochaient à la lettre de la loi, plutôt que de manifester une certaine ouverture d’esprit et d’humanisme envers les gens.

 

C’est pourquoi Jésus les condamnait. Les pharisiens ne manifestaient aucun amour véritable pour leur prochain. Les évêques d’aujourd’hui exercent-ils la même hypocrisie et le même manque d’amour que les pharisiens, en s’accrochant à leurs petites règles théologiques, tout en ignorant délibérément le sort de pratiquement une moitié de l’humanité ? La discrimination contre la femme est peut-être le crime contre l’humanité le plus dramatique et le plus répandu.

 

L’Église serait certainement plus ouverte et dynamique si les femmes avaient les mêmes droits. Ce serait du moins un signe de renouveau important qui ferait rebondir la pratique religieuse qui aujourd’hui semble de plus en plus en déclin.

 

Voir les commentaires

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée
COMMENT LA DROGUE DIGITALE PEUT TOURNER NOS ENFANTS EN DROGUÉS PSYCHOTIQUES
COMMENT LA DROGUE DIGITALE PEUT TOURNER NOS ENFANTS EN DROGUÉS PSYCHOTIQUES
COMMENT LA DROGUE DIGITALE PEUT TOURNER NOS ENFANTS EN DROGUÉS PSYCHOTIQUES
COMMENT LA DROGUE DIGITALE PEUT TOURNER NOS ENFANTS EN DROGUÉS PSYCHOTIQUES
COMMENT LA DROGUE DIGITALE PEUT TOURNER NOS ENFANTS EN DROGUÉS PSYCHOTIQUES

 1 -INTRODUCTION

 

Dans son livre KIDS GLOW, le Dr Nicholas Kardaras

l'un des spécialistes de la toxicomanie les plus importants du pays et directeur exécutif des Dunes

examine comment la technologie, plus précisément, la technologie à l'écran à  l'âge inapproprié affecte profondément  les cerveaux de toute une génération.

 

 

La recherche en imagerie cérébrale montre que les 

écrans lumineuses stimulantes  font activer la dopamine .

 

La recherche clinique actuelle fait la corrélation entre  la technologie de l'écran avec des troubles tels que le TDAH, la toxicomanie, l'anxiété, la dépression, une agressivité accrue, et même la psychose. 

 

Le plus choquant de tous, des études récentes d'imagerie cérébrale montrent de façon concluante que l'exposition excessive à  l'écran  peut endommager neurologiquement le cerveau en développement d'une jeune personne de la même manière que la cocaïne le fait.

 

 

COMMENT LA DROGUE DIGITALE PEUT TOURNER NOS ENFANTS EN DROGUÉS PSYCHOTIQUES
COMMENT LA DROGUE DIGITALE PEUT TOURNER NOS ENFANTS EN DROGUÉS PSYCHOTIQUES

2  QU'EST CE QUE LA DOPAMINE ?

 

 


La dopamine est un neurotransmetteur secrété dans le système nerveux central, plus précisément dans la zone tegmentale ventrale du mésencéphale. Elle est chargée de transmettre l'information chimique entre les neurones. Elle est la petite molécule qui se cache derrière nos ressentiments, nos sensations, nos désirs, et nos comportements. Vous ressentez du plaisir en mangeant, en écoutant de la musique, en faisant du shopping ? C'est la dopamine qui vous procure ce plaisir. Vous avez un désir sexuel ? Vous vous sentez très motivé, vous êtes de bonne humeur ou encore vous êtes addict à quelque chose ? C'est encore la dopamine qui en est le responsable. La dopamine est ainsi un élément très important pour l'équilibre de l'organisme.


La baisse d'activité des neurones dopaminergiques entraîne des troubles comportementaux, des tremblements, un ralentissement des mouvements, une rigidité musculaire, une difficulté à analyser des informations, etc. Bref, les symptômes de la maladie de Parkinson.

 

A l'inverse, la libération massive de dopamine dans le cerveau procure du plaisir à la personne. Elle devient plus motivée, joyeuse, plus forte et plus courageuse. Toutefois, un excès de dopamine dans le cerveau (due à la prise de médicament ou de drogue) peut entraîner chez la personne des hallucinations et des troubles comportementaux tels que l'hypersexualité, l'addiction au jeu, etc.

 

3- ARTICLE DU DR NICHOLAS KARDARAS DANS LE MAGAZINE NEW YORK POST

 

« L’héroïne électronique » : comment les écrans transforment les enfants en drogués psychotiques
samedi 3 septembre 2016

 

Susan* a acheté un iPad à son fils de 6 ans, John, lorsqu’il était au CP. « J’ai pensé : ‘Pourquoi ne pas le laisser prendre de l’avance?’ » m’a-t-elle confié durant une séance de thérapie.

 

L’école de John avait commencé à utiliser ces outils avec des élèves de plus en plus jeunes — et son professeur de technologie ne tarissait pas d’éloges à l’égard de leurs bénéfices éducatifs — Susan voulait donc faire ce qui était le mieux pour sa petite tête blonde qui adorait lire et jouer au baseball.

 


Elle a commencé par laisser John jouer avec différents jeux éducatifs sur son iPad. Finalement, il a découvert Minecraft, dont l’enseignant en technologie lui a assuré qu’il n’était rien d’autre qu’un « Lego électronique ». Se souvenant du plaisir qu’elle avait, étant enfant, à construire et à s’amuser avec ces blocs de plastiques qui s’emboîtent, elle a laissé son fils jouer à Minecraft des après-midi durant.

 


Au début, Susan était assez satisfaite. John semblait être engagé dans un amusement créatif, alors qu’il explorait le monde cubique du jeu. Elle n’a pas remarqué que le jeu n’avait rien à voir avec les Lego dont elle se souvenait — après tout, elle n’avait pas à tuer des animaux ni à trouver des minerais rares pour survivre et accéder au niveau suivant lorsqu’elle jouait à son ancien jeu bien aimé. Mais John semblait vraiment apprécier ce jeu et l’école avait même une association Minecraft, alors est-ce que ça pouvait vraiment être néfaste ?

 


Pourtant, Susan ne pouvait pas nier qu’elle voyait des changements chez John. Il commençait à être de plus en plus concentré sur son jeu, et perdait tout intérêt dans le baseball et la lecture, tandis qu’il refusait d’effectuer ses corvées. Certains matins, il se réveillait et lui disait qu’il pouvait voir les formes cubiques dans ses rêves.

 


Bien que cela l’inquiétait, elle pensait que son fils faisait peut-être simplement preuve d’une imagination active. Alors que son comportement continuait à se détériorer, elle a essayé de retirer le jeu mais John a commencé à faire des crises de colère épouvantables. Ces crises étaient si intenses qu’elle a abandonné, rationalisant toujours en se répétant encore et encore que « c’est éducatif ».

 


Puis, une nuit, elle a compris que quelque chose n’allait vraiment pas.
« Je suis entrée dans sa chambre pour le surveiller. Il était censé dormir – et j’ai eu si peur… »


Elle l’a trouvé assis dans son lit le regard fixe, les yeux écarquillés et injectés de sang, perdus dans le vide, l’écran scintillant de son iPad posé près de lui. Il semblait être en transe. Ne pouvant plus contenir sa frayeur, Susan a dû secouer le garçon à plusieurs reprises pour le sortir de cet état. Affolée, elle ne pouvait pas comprendre comment son garçon qui avait autrefois été un enfant sain et heureux soit devenu si accro au jeu qu’il se tordait dans une stupeur catatonique.

 


Il y a une raison pour laquelle les parents les plus méfiants face à la technologie sont les concepteurs et les ingénieurs en technologie.

 

Steve Jobs était bien connu pour être un parent anti-technologie. Les directeurs techniques et ingénieurs de la Silicon Valley placent leurs enfants dans les écoles Waldorf, non-technologisées.

 

Les fondateurs de Google, Sergey Brin et Larry Page sont issus d’écoles Montessori, non-technologisées, à l’instar du créateur d’Amazon Jeff Bezos et du fondateur de Wikipédia Jimmy Wales.

 


Bon nombre de parents comprennent intuitivement que les écrans lumineux omniprésents ont un effet négatif sur les enfants. On observe des crises de colère lorsque ces outils leur sont retirés et des périodes de déficit d’attention lorsque les enfants ne sont pas sans arrêt excités par leurs appareils ultra stimulants. Pire, on constate que les enfants s’ennuient, deviennent apathiques, inintéressants et indifférents lorsqu’ils ne sont pas connectés.

 


Seulement, c’est encore pire que ce que nous pensons.
Nous savons désormais que ces iPads, smartphones et Xbox sont une forme de drogue numérique.

 

Des recherches récentes en imagerie cérébrale montrent qu’ils affectent le cortex frontal — qui contrôle la fonction exécutive, y compris le contrôle des impulsions — exactement de la même façon que la cocaïne. La technologie est tellement stimulante qu’elle augmente les taux de dopamine — le neurotransmetteur du plaisir le plus impliqué dans la dynamique de l’addiction — autant que le sexe.

 


Cet effet addictif explique pourquoi le Dr Peter Whybrow, directeur du programme de neuroscience à l’Université de Californie de Los Angeles, appelle les écrans la « cocaïne électronique » et pourquoi les chercheurs chinois l’appelle « l’héroïne numérique ».

 

D’ailleurs, le Dr Andrew Doan, à la tête de la recherche sur les addictions pour le Pentagone et la marine américaine — qui a enquêté sur l’addiction aux jeux vidéo — appelle les jeux vidéo et les dispositifs technologiques munis d’écrans des « pharmakeia numériques » (terme grec pour désigner les drogues).

 


Dans mon travail clinique auprès de plus de 1000 adolescents au long des15 dernières années, j’ai compris que le vieil adage « mieux vaut prévenir que guérir » est particulièrement juste lorsqu’il s’agit de dépendance aux technologies.

 

Une fois qu’un enfant a passé le cap de l’addiction technologique, le traitement peut être très difficile. J’ai même trouvé qu’il était plus facile de traiter un patient accro à l’héroïne ou à la méthamphétamine en cristaux que des joueurs invétérés « perdus dans la Matrice » ou que des toxicomanes des réseaux sociaux accros à Facebook.

 


Selon la Déclaration de Politique de l’Académie Américaine de Pédiatrie de 2013, les enfants de 8 à 10 ans passent 8 heures par jour devant différentes formes de médias numériques, tandis que les adolescents passent 11 heures devant des écrans.

 

Un enfant sur trois utilise des smartphones ou des tablettes avant de savoir parler. Dans le même temps, le manuel de « l’Addiction à Internet » du Dr Kimberly Young affirme que 18% des jeunes adultes usagers d’Internet aux États-Unis souffrent d’une addiction aux technologies.
Une fois qu’une personne a franchi la limite d’une véritable addiction — que ce soit aux drogues, au numérique, ou autre — elle doit se désintoxiquer avant qu’aucune autre sorte de thérapie puisse avoir la moindre chance d’être efficace.

 

Avec la technologie, cela signifie une désintoxication numérique complète — pas d’ordinateurs, pas de smartphones, pas de tablettes. La désintoxication numérique radicale supprime même la télévision. Le temps préconisé est de 4 à 6 semaines ; c’est le temps généralement requis pour qu’un système nerveux ultra-stimulé se réinitialise.

 

Mais ce n’est pas chose aisée dans notre société remplie de technologie où les écrans sont omniprésents. Une personne peut vivre sans drogue ou sans alcool ; avec une addiction à la technologie, les tentations numériques sont partout.


Dès lors, comment empêcher nos enfants de franchir cette limite ? Ce n’est pas simple.


La clé est d’empêcher vos enfants de 4, 5 ou 8 ans de devenir accros aux écrans, pour commencer. Cela signifie plutôt des Lego que Minecraft ; plutôt des livres que des iPads ; la nature et le sport plutôt que la télé.

 

S’il le faut, demandez à l’école de votre enfant de ne pas lui donner de tablette ou de Chromebook avant qu’il atteigne 10 ans, au moins (d’autres recommandent d’attendre 12 ans).
Ayez des conversations honnêtes avec vos enfants pour leur expliquer pourquoi vous limitez leur accès aux écrans. Dinez avec vos enfants sans aucun objet électronique à table — tout comme Steve Jobs avait l’habitude de dîner sans technologie avec ses enfants. Ne devenez pas victime du « Syndrome d’Inattention Parentale » — comme nous l’avons appris dans la Théorie de l’Apprentissage Social, les enfants ont tendance à imiter, ou au moins à s’imprégner, des actions de leur entourage.

 


Lorsque je parle à mes jumeaux de 9 ans, j’ai des conversations honnêtes avec eux pour leur expliquer pourquoi je ne veux pas qu’ils aient des tablettes ou qu’ils jouent aux jeux vidéo.

 

Je leur explique que certains enfants aiment tellement jouer avec leurs appareils qu’ils ont du mal à s’arrêter ou à contrôler le temps qu’ils y passent.

 

Je les ai aidés à comprendre que s’ils se laissaient attraper par les écrans et par Minecraft comme certains de leurs amis, d’autres parties de leur vie pourraient en pâtir. Ils ne voudraient plus jouer au baseball aussi souvent ; ni lire de livres aussi souvent ; ils seraient moins intéressés par les projets de science et de nature ; deviendraient plus déconnectés de leurs amis dans la vie réelle.

 

Étonnamment, ils n’ont pas besoin que je sois très persuasive maintenant qu’ils ont vu les changements de certains de leur petits camarades victimes d’un excès de temps devant l’écran.


Les psychologues en développement comprennent que le développement sain d’un enfant implique des interactions sociales, des jeux d’éveil, de l’imagination et de la créativité, et le contact avec le monde réel et naturel. Malheureusement, le monde addictif et immersif des écrans atténue et retarde ces processus de développement.

 


On sait aussi que les enfants sont plus enclins à la fuite dans l’addiction s’ils se sentent seuls, aliénés, sans but, et s’ils s’ennuient. Par conséquent, la solution est souvent d’aider les enfants à se connecter à des expériences ayant du sens dans la vraie vie et à des relations en chair et en os.

 

L’enfant attaché à des activités créatives et connecté avec sa famille est moins à même de s’évader dans un monde fantastique numérique. Pourtant, même si un enfant a le meilleur soutien et la plus aimante des familles, il ou elle peut tomber dans la Matrice s’il se mettait à utiliser des écrans hypnotiques et à expérimenter leurs effets addictifs. Après tout, environ une personne sur 10 est prédisposée à des tendances à l’addiction.

 


Finalement, ma patiente Susan a récupéré la tablette de John, mais la guérison fut une dure bataille chaotique et parsemée de coups durs tout au long du chemin.

 


Quatre ans plus tard, après beaucoup de soutien et de renfort, John va désormais beaucoup mieux. Il a appris à utiliser un ordinateur de bureau de façon saine, et a acquis à nouveau le sens de l’équilibre : il joue dans l’équipe de baseball et à plusieurs amis proches au collège. Mais sa mère est toujours vigilante et reste une force positive et proactive face à son usage des technologies car, comme dans toute forme de dépendance, une rechute peut s’insinuer au moindre moment de faiblesse. S’assurer qu’il possède des exutoires sains, qu’il n’a pas d’ordinateur dans sa chambre, et qu’il dîne à table et sans technologie, tout cela fait partie des solutions à mettre en œuvre.
* Les noms des patients ont été changés.

 

4- CONCLUSION

 

À notre époque de plus en plus Ipad, Iphone ,tablettes, ordinateurs   de toutes sortes ... les êtres humains sont entrain de mécaniser leur travail , leur conscience , leur famille ,  et bien sûr leurs enfants qui représentent l'avenir de la société.

 

Les êtres humains sont entrain de perdre leurs 'âmes ' pour devenir ce qu'on appelle des zombies électroniques.  Oui notre société est rongée par le poison digital , numérique ...

 

Et c'est triste et navrant de voir circuler dans les villes , les rues , les centres d'achat, les autobus , ... les gens jeunes et moins jeunes rivés à leurs iphones , leurs smartphones, leurs bidules électroniques cherchant on ne sait pas quoi ...un poc hémon .. 

 

C'est pourquoi Eintein qui prévoyait le déclin de notre société disait :

'' À notre époque de plus en plus technologique , il faut un supplément d'âme '

 

 

 

 

 

 

COMMENT LA DROGUE DIGITALE PEUT TOURNER NOS ENFANTS EN DROGUÉS PSYCHOTIQUES
COMMENT LA DROGUE DIGITALE PEUT TOURNER NOS ENFANTS EN DROGUÉS PSYCHOTIQUES
COMMENT LA DROGUE DIGITALE PEUT TOURNER NOS ENFANTS EN DROGUÉS PSYCHOTIQUES
COMMENT LA DROGUE DIGITALE PEUT TOURNER NOS ENFANTS EN DROGUÉS PSYCHOTIQUES
COMMENT LA DROGUE DIGITALE PEUT TOURNER NOS ENFANTS EN DROGUÉS PSYCHOTIQUES
COMMENT LA DROGUE DIGITALE PEUT TOURNER NOS ENFANTS EN DROGUÉS PSYCHOTIQUES

Voir les commentaires

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée
QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?
QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?
QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?
QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?
QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?
QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?
QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?

 

1- INTRODUCTION 


De tous les temps les gens qui addhèrent à une religion ou qui suivent un enseignement spirituel prennent l'une ou l'autre de ces 2 approches que le maître Jésus a mis en garde dans Matthieu 7:13-14 :

13-Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. 
14- Mais étroite est la porte, resserré est le chemin qui mène à la vie, et il y en a peu qui les trouvent.


En réalité , Jésus a décrit les 2 types d'approche :
- porte large    =  approche extérieure  
- porte étroite =  approche intérieure 

 

Il n'est pas difficile de voir que Jésus a pris une approche différente de la religion que beaucoup de personnes autour de lui.


Son approche intérieure basée sur l' esprit de la Loi le mettait souvent en conflit avec les autorités religieuses de son temps lesquelles étaient basées sur la lettre de la Loi.


Lorsque vous avez étudié le Nouveau Testament , vous pouvez trouver de nombreux exemples où Jésus était attaqué par les autorités religieuses qui :


- le jetaient en dehors des synagogues ou même hors de la ville
- le piégaient avec des arguments théologiques et questions  habiles.
- l'accusaient de blasphème , un crime capital
- complotaient contre lui et éventuellement arriver à le crucifier.


Pourquoi Jésus appelait ces autorités religieuses une génération de vipères et fils du diable , d'hypocrites et les accusait de tourner la maison de DIEU en une tanière de voleurs.

 

2- DIFFÉRENCES PRINCIPALES ENTRE L'APPROCHE INTÉRIEURE PRISE PAR JÉSUS ET L'APPROCHE EXTÉRIEURE PRISE PAR LES AUTORITÉS RELIGIEUSES.


- Jésus voulait connaître la vérité et la réalité de DIEU alors que les autorités religieuses ( a.r) voulaient la confirmation de leurs croyances existantes , leurs interprétations et leurs doctrines.

 

- Jésus était prêt à regarder au delà de toutes les croyances humaines , interprétations et doctrines. Les a.r étaient attachées à leurs croyances actuelles et voulaient seulement regarder les idées qui confirmaient celles qu'elles avaient décidé qui devaient être vraies.

 

- Jésus acceptait DIEU et la vérité comme l'ultime autorité ( la Vérité vous rendra libre ). Les a.r. considéraient la tradition , les écritures et leurs croyances orthodoxes comme étant l'autorité ultime.

 

- Jésus a intériorisé la vérité spirituelle qui était devenue une partie de lui et qui était devenue une partie de la vérité.


 C'est pourquoi Jésus est la Vérité pas  dans le sens que Jésus possède la Vérité mais que la Vérité le possède.
Les a.r. portaient leurs croyances religieuses comme un pardessus et donc elles avaient seulement une image mentale de la vérité càd une compréhension intellectuelle de la lettre de la loi.

 

- Jésus pratiquait ce qu'il prêchait , il vivait sa vérité. Les a.r. disaient à ceux qui les suivaient d'obéir à la loi tandis qu'elles n'étaient pas prêtes à le faire elles-mêmes .


C'est pouquoi Jésus leur disait dans Matthieu 


-23 -26 :"Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites! parce que vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et qu'au dedans ils sont pleins de rapine et d'intempérance. ''


- 13 Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous fermez à clé le royaume des Cieux devant les hommes ; vous-mêmes, en effet, n’y entrez pas, et vous ne laissez pas entrer ceux qui veulent entrer !

 

-  Jésus enseignait avec l'autorité qui vient de ce qu'il avait intériorisé la vérité. Les a.r. enseignaient en interprétant la lettre de la loi dans les écritures.

 

- Jésus avait trouvé la vérité en allant à l'intérieur et il disait aux autres de faire la même chose ( Le Royaume de DIEU est à l'intérieur de vous )


Les a.r. disaient au peuple que vous ne pouvez pas connaître la vérité par vous-mêmes et que vous avez besoin d'une autorité extérieure pour définir la vérité pour vous.

 

- Jésus amenait une vérité vivante à travers la révélation progressive venant d' En Haut.


Les a.r. déniaient la révélation progressive et reconnaissaient seulement les écritures du passé.

 

3- COMMENTAIRES


Aussi lorsque vous comparez les croyances et les actions de Jésus à celles des autorités religieuses , vous voyez clairement qu'elles représentent distinctement  2 approches différentes à la religion et à la spiritualité :


- L' approche extérieure mécanique ou automatique , doctrinale ou orthodoxe   dans laquelle les personnes croyaient que vous pouvez trouver la vérité seulement à travers une autorité extérieure telle les écritures , les sutras ...l'église , les temples , la prêtrise, les autorité écclésiastiques , les leaders religieux , les gourous , les organisations religieuses etc... Car les gens croyaient la vérité qui vient de l'interprétation des écritures existantes.

 

- Jésus prenait une  approche intérieure spirituelle ou approche mystique ou créative. Jésus croyait que vous pouvez trouver la vérité à l'Intérieur de vous et que vous n'avez pas besoin d'une autorité extérieure pour vous dire ce qui est vrai .


Vous pouvez trouver la vérité de DIEU directement à l'intérieur de votre coeur ( la chambre secrète de votre coeur).


Jésus croyait que la vérité peut être connue seulement à travers la révélation directe venant d'En Haut à travers l'Esprit de la loi au lieu de la lettre de la loi.

 

Beaucoup de gens dans notre époque technologique croient que Jésus ne viendra plus et que les évangiles ont tout dit ce qu'il y avait à dire.


Rien n'est plus éloigné de la vérité car Jésus n'a t-il pas dit : ''enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, Je Suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.".
Jean 14 :26
''Mais le Consolateur, l'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit."
Jean 15 :27  
''Quand sera venu le Consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l'Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi;
 27- et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement."

 

4- CONCLUSION 

 

Pourquoi Jésus est-il si catégorique , si ferme ,si énergique  à dénoncer l'approche extérieure à la religion et à la spiritualité ?


Pour la raison que le chemin spirituel intérieur est sans compromis dans le sens que pour votre égo ( faux moi , soi séparé,votre moi humain ayant un  sens d'identité limité ) c'est une question de vie ou de mort, une question de survie  et il va tout faire pour  vous empêcher de marcher sur ce chemin intérieur en vous rendant attaché aux choses de ce monde. 


Pour le pratiquant spirituel sérieux et sincère , il est de première importance  de ne jamais s'attendre à ce  que votre égo va simplement se coucher et se laisser  mourir. Il va lutter et vous combattre à chaque pas du chemin intérieur et ainsi  exploiter n'importe quelle ouverture que vous lui donnez. Dans le sens qu'aussi longtemps que vous avez 'n'importe ' quel attachement à 'n'importe' quelle chose de ce monde, votre égo va l'utiliser contre vous.

 

Reconnaissez le fait que l'égo ne prend pas soin de vous ( càd  votre vrai soi Conscient ) du tout car il ne prend soin que de lui-même.


Rappelez-vous que le vrai chemin spirituel n'est pas un chemin mécanisé ou automatique extérieur  comme le sont la plupart des écoles sur Terre.


La plupart des écoles sur Terre comme celle menant à la prêtise où les séminaristes passent à travers un cours dans un  séminaire théologique et s'ils remplissent toutes les exigences requises du cours - l'exigence principale étant qu'ils ne questionnent  pas les doctrines de base de la religion offrant le cours- , ils deviennent automatiquement ordonnés comme prêtres.

 

L'exigence est donc un apprentissage extérieur et une adhésion à un système prédéfihi. Il reste peu  de place pour considérer l'état de conscience de l'étudiant, ni le degré auquel l'étudiant ose être créatif et rechercher pour une compréhension qui est au delà des doctrines.

 

Dans l'approche intérieure mystique , chaque chose est différente. Il n'y a pas d"examen et donc vous n'obtiendrez pas un diplôme pour la raison que ce chemin est un chemin créatif et son résultat est entièrement une question de combien vous êtes prêt à appliquer votre créativité divine intérieure pour suivre ce chemin.


Donc vous ne pouvez pas être mécanique lorsque vous étudiez un cours spirituel car si vous l'êtes , vous apparaîtrez comme une personne qui a une grande connaissance intellectuelle du Chemin Christique mais qui n'a jamais touché l' Esprit de Vérité et ainsi est indigne de toucher l'ourlet du vêtement du Christ Vivant.


Le chemin intérieur Christique laisse peu de place pour le sens d'identité que vous serez automatiquement sauvé , illuminé ou ascensionné, ni n'alimente le désir de l'égo de se sentir meilleur que les autres. Car tel est un faux chemin extérieur , la porte large que de nombreuses personnes préfèrent entrer sans changer leur état de conscience.

 

QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?
QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?
QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?
QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?
QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?
QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?
QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?
QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?
QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?
QUELLE APPROCHE DE LA RELIGION OU DE LA SPIRITUALITÉ PRENEZ-VOUS ?

Voir les commentaires

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS

Samedi dernier , nous sommes allés faire un picnic au verger des pommes avec tous les petits enfants dans la joie , la paix et l'amour. C'était une belle journée ensoleillée où notre coeur battait

à l'unisson avec la nature et avec les animaux de la petite ferme. Les enfants s'amusaient , riaient , grimpaient aux arbres , faisaient des pirouettes , se promenaient en poney , se chamaillaient dans l'innocence et dans le naturel.

Tout le monde était joyeux et tout le monde était dans l'allégresse.

 

C'était une journée bénie de DIEU où notre coeur est remplie de gratitude pour le Créateur !

UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS
UNE JOURNÉE AU VERGER DES POMMES AVEC LES PETITS ENFANTS

Voir les commentaires

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée
LE MESSAGER
LE MESSAGER
LE MESSAGER
LE MESSAGER
LE MESSAGER
LE MESSAGER

LE MESSAGER

 

Le messager fidèle

Répondant à l'appel

Parcours le temps

Les chemins et les rives

Pour annoncer aux gens

La bonne nouvelle.

 

 

Un AMOUR si grand

Chaque jour le fait vivre

Le poussant en avant.

Partageant son savoir,

Sans fin, il nous enivre.

 

 

Parfois un peu rebelle

Dans ce monde de Babel,

Rassemblant tous ses livres

Parfumés de SAGESSE

Il sème a tout vent,

CONNAISSANCES et VÉRITE.

 

 

Le messager fatigué

Toujours fidèle à l'appel,

Ne pourra s'arrêter

Tant que l'AIMÉ

Près de LUI, ne l'aura rappelé.

 

 

               Avec Amour, BIEN AIMÉE 

AOUT 2016

LE MESSAGER
LE MESSAGER
LE MESSAGER
LE MESSAGER
LE MESSAGER
LE MESSAGER
LE MESSAGER
LE MESSAGER

Voir les commentaires

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée
NE CHERCHEZ PAS À CONNAÎTRE DIEU MAIS PLUTÔT  CHERCHEZ À FAIRE L'EXPÉRIENCE DE DIEU
NE CHERCHEZ PAS À CONNAÎTRE DIEU MAIS PLUTÔT  CHERCHEZ À FAIRE L'EXPÉRIENCE DE DIEU
NE CHERCHEZ PAS À CONNAÎTRE DIEU MAIS PLUTÔT  CHERCHEZ À FAIRE L'EXPÉRIENCE DE DIEU
NE CHERCHEZ PAS À CONNAÎTRE DIEU MAIS PLUTÔT  CHERCHEZ À FAIRE L'EXPÉRIENCE DE DIEU
NE CHERCHEZ PAS À CONNAÎTRE DIEU MAIS PLUTÔT  CHERCHEZ À FAIRE L'EXPÉRIENCE DE DIEU
NE CHERCHEZ PAS À CONNAÎTRE DIEU MAIS PLUTÔT  CHERCHEZ À FAIRE L'EXPÉRIENCE DE DIEU


1- INTRODUCTION 


De nombreuses personnes religieuses ou spirituelles sincères passent une vie entière à  chercher à réaliser le désir de connaître DIEU à travers une religion extérieure.
Cependant connaître quelque chose implique une distance entre vous et ce que vous cherchez à connaître. Si l'objet était ici , vous pourriez simplement l'expérimenter sans le 'connaître '.
Voyez-vous le point crucial ici ? Quand vous cherchez à connaître quelque chose que vous pensez que vous ne pouvez pas l'expérimenter directement , alors vous construisez une image mentale de cette chose.


Et si cette image est influencée par la conscience de dualité , elle sera une fausse image , une image gravée. En d'autres mots, si vous cherchez à connaître un Dieu à distance, vous êtes motivé par une approche dualiste et ainsi ceci vous empêchera de faire l'expérience de DIEU directement. Vous pourriez construire l'image mentale que vous connaissez toute chose concernant DIEU comme l'ont fait les scribes et les pharisiens , alors votre connaissance extérieure de DIEU vous empêche d'avoir une expérience directe , une expérience intérieure de la Présence de DIEU. Votre connaissance extérieure basée sur l'intellect et la rationnalisation peut vous empêcher actuellement d'entrer dans le Royaume de DIEU leque Royaume est à l'imtérieur de vous. 


C'est pourquoi ,DIEU vous a dit de ne pas créer n'importe quelles images gravées comme l'a stipulé dans le 2ième commandement :


'Tu ne te feras pas d'idole ni de représentation quelconque de ce qui se trouve en haut dans le ciel, ici-bas sur la terre, ou dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras pas devant de telles idoles et tu ne leur rendras pas de culte. ''

 

2- Le concept de connaître et le désir de connaître DIEU à distance peut devenir un piège qui renforce actuellement le sens de séparation avec DIEU


 Il y  a une distinction subtile à discerner ici. Ce qu'il faut comprendre ici c'est qu'il est nécessaire à un certain niveau de votre chemin spirituel de chercher à étendre votre connaissance de DIEU. Cependant , ce que nous voulons dire ici c'est que le désir de connaître DIEU peut facilement devenir une impasse qui arrête vos progrès .


Malheureusement, la plupart des gens faillent à réaliser et ainsi de nombreuses personnes religieuses et ou spirituelles se font attrapées dans le piège très subtil de l'orgueil.
Elles ressentent qu'elles connaissent tant de choses concernant DIEU , concernant leur religion , leur  spiritualité particulière et qu'elles ont fait toutes ces activités extérieures  prescrites par leur religion, ces pratiques spirituelles ou satsang prescrites par leur gourou.


Par conséquent , elles se sentent qu'elles sont au dessus des autres gens et que DIEU a simplement à les accepter dans son royaume ou dans le nirvana.


Cependant comme l'a dit Jésus :"Le royaume de DIEU est à l'intérieur de vous.'' Aussi , vous n'entrerez pas dans ce royaume ou ce nirvana en connaissant simplement  quelque chose concernant DIEU ou une doctrine religieuse ou un enseignement spirituel.


Aucune quantité de connaissance extérieure ou intellectuelle ne peut vous amener dans le Royaume de DIEU. Car vous ne pouvez pas entrer dans ce Royaume à travers la connaissance comme l'ont fait les scribes et les pharisiens pour la raison que l'intellect humain ne peut pas reconnaître la Vérité du Christ ou du Bouddha


Pour être sur la Voie du Christ , il vous faut vous éloigner ou vous extirper  du chemin large et spacieux pris par la plupart des gens et vous placer de façon permanente sur le chemin étroit et resserré montré par le Christ.

 

Pour être sur ce chemin Christique , il vous faut être ouvert à recevoir une compréhension supérieure du chemin car il n'est pas dans l'intention du Christ Jésus de vous transformer en une personne qui "comprend '' seulement la Voie Christique. Dans le sens de vous transformer en un scribe moderne qui possède la compréhension intellectuelle parfaite ou sophistiquée de comment suivre ce chemin , mais qui n' a pas intériorisé ou appliqué cette compréhension.

 

3- Ce qu'il faut comprendre des scribes et des pharisiens


Si vous avez étudié l'évangile , vous savez que Jésus a traité les scribes et les pharisiens d'hypocrites , de sépulcres blanchis ..Car en effet , Jésus n'a pas donné une vision flatteuse des scribes et des pharisiens. Et ceci pourrait nous donner une fausse  impression qu'ils étaient stupides ou malveillants.


En réalité , la plupart d'entre eux étaient hautement intelligents et ils avaient aussi la meilleure des intentions. Ils avaient un désir sincère de faire la chose juste et dans un sens, nous pouvons dire qu'ils étaient entrain de faire la chose juste ou correcte comme ils l'ont vu et perçu.
Cependant , la question pertinente à poser est :' Comment avec toutes leurs connaissances des lois du judaisme , de la Thorah...et de leurs observations scrupuleuses des règles de leur religion ,ont-ils failli à reconnaître le Christ vivant , à Le rejeter et  même à vouloir le condamner à mort ???"" Pour la simple et unique raison que nous avons dit précédemment , l'intellect humain ne peut en aucun cas reconnaître la vérité Christique.

 

4- Pourquoi ignorez-vous le Verbe Vivant ?


La mentalité des scribes et des pharisiens se retrouvent aujourd'hui dans notre société moderne, dans nos institutions scientifiques, religieuses , dans nos églises , dans nos temples etc...


Lorsque les gens ignorent le Verbe Vivant prononcé par un maître vivant , une personne dotée de la conscience du Christ ..., c'est parce qu'ils ont permis à quelques théologiens , hommes religieux , hommes de science, ... de les convaincre qu'ils n'ont qu'à suivre leur interprétations à la lettre de la loi qu'elle soit scientifique ou religieuse que c'est  tout ce qu'ils ont besoin pour être sauvés , illuminés , ou atteindre le Nirvana...

 

Pourquoi les gens ont -ils failli à voir ce que Jésus a constamment confronté les théologiens intellectuels càd les scribes et les pharisiens de son temps quand il a dit dans Matthieu 5 :20 "
''Matthieu 5, 20-26 En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je vous le dis : Si votre justice ( droiture , vertu '
 ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. ''

 

En disant ces paroles , Jésus savait très bien que nous ne pouvons pas rationnaliser ou intellectualiser notre entrée au Paradis . C'est pourquoi , il a dit après dans Matthieu 13 :33 :


''Il leur dit cette autre parabole: Le royaume des Cieux est semblable à du levain qu'une femme a pris et mis dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que la pâte soit toute levée. ''

 

Cela signifie que nous pouvons entrer dans le royaume du paradis seulement par l'absorption du corps et du sang de Jésus càd en langage clair le Verbe Vivant de Jésus , en le permettant d'élever le pain entier de notre conscience.

 

NE CHERCHEZ PAS À CONNAÎTRE DIEU MAIS PLUTÔT  CHERCHEZ À FAIRE L'EXPÉRIENCE DE DIEU
NE CHERCHEZ PAS À CONNAÎTRE DIEU MAIS PLUTÔT  CHERCHEZ À FAIRE L'EXPÉRIENCE DE DIEU
NE CHERCHEZ PAS À CONNAÎTRE DIEU MAIS PLUTÔT  CHERCHEZ À FAIRE L'EXPÉRIENCE DE DIEU

Voir les commentaires

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée
TÉMOIGNAGE D'UN EX-MOINE BÉNÉDICTIN MICHEL BENOÎT DANS PRISONNIER DE DIEU
TÉMOIGNAGE D'UN EX-MOINE BÉNÉDICTIN MICHEL BENOÎT DANS PRISONNIER DE DIEU
TÉMOIGNAGE D'UN EX-MOINE BÉNÉDICTIN MICHEL BENOÎT DANS PRISONNIER DE DIEU
TÉMOIGNAGE D'UN EX-MOINE BÉNÉDICTIN MICHEL BENOÎT DANS PRISONNIER DE DIEU
TÉMOIGNAGE D'UN EX-MOINE BÉNÉDICTIN MICHEL BENOÎT DANS PRISONNIER DE DIEU
TÉMOIGNAGE D'UN EX-MOINE BÉNÉDICTIN MICHEL BENOÎT DANS PRISONNIER DE DIEU

Moine bénédictin pendant 20 ans, Michel Benoît  était  théologien et docteur en biologie.

 

À 22 ans, avec deux diplômes d'ingénieur et quatre langues parlées, Michel Benoît (un nom d'emprunt) du vrai nom de Dominique Sébire est promis à une belle carrière scientifique. Pourtant, il laisse tout pour choisir « Dieu »

 

Le 9 octobre 1962, tout juste 22 ans  trois jours avant l'ouverture du Concile, il décide d'entrer  à  l'abbaye au bord du fleuve  abbaye du nom de Saint-Benoît-sur-Loire où il devient Frère Irénée. Il y restera vingt et un ans. 

 

Et déjà, il se fait remarquer par son caractère plutôt rétif et rebelle  car il refusait  l’ordination de prêtre, comme il est d’usage… En effet, il entend rester simple moine. Ses supérieurs l’envoient pendant presque cinq ans à Rome, au Vatican, pour y étudier la théologie. Une expérience enrichissante pour Michel Benoît, qui étudie avec ardeur cette nouvelle matière qui lui fait découvrir autre chose. 

Il retournait au monastère pour y enseigner “Le Nouveau Testament” à des jeunes esprits encore bruts.'

 

Mais ses méthodes et ses recherches sur la personnalité de Jésus finissent par “gêner” considérablement l’Église qui, après vingt ans de vie monacale congédie purement et simplement celui qui prendra le nom de Michel Benoît, en 1982.

 

« On m’a reproché d’avoir appliqué à l’Église établie le terme de secte. Pourtant, c’est bien du mécanisme de l’enfermement sectaire qu’il s’agit. Libre de rentrer, j’étais libre de sortir à tout moment, et cependant, je ne l’ai pas fait. Car le sectaire s’enferme de lui-même dans la secte, et ne peut plus se déjuger sans reconnaître l’erreur que fut son choix, sa responsabilité dans les souffrances subies et causées par lui. Nul ne franchit ce pas décisif, si quelque force extérieure ne l’y oblige » raconte celui qui fut Frère Irénée pendant près de 22 ans. Ce dernier a donc quitté les Ordres en 1984. Puis, Michel  consacre les années suivantes à l’écriture.

 

« J’ai vingt-deux ans, deux diplômes, un métier… Je ne le sais pas encore, mais j’ai choisi la mort. » Ainsi débute le témoignage de Michel Benoît, dans « Prisonnier de Dieu » publié en 1992, aux Editions Fixot. Les événements rapportés dans ce livre se déroulent entre les années 1960 et 1980, dans un univers clos.

 

Pour la première fois, à travers le témoignage de cet ex-moine, le monde mystérieux des abbayes nous est dévoilé. La vie quotidienne des moines, la façon dont ils vivent la solitude, le silence et la sexualité.

 

Michel précise : « Prisonnier de Dieu est aussi un document de révolte contre l’Église et certaines de ses méthodes et contre le lavage de cerveau auquel elle soumet ses membres ». Ajoutant : « Comme dans une secte ».

 

Il y raconte son expérience de moine bénédictin et le fait connaître au niveau international, dans un cercle d’initiés et de non-initiés, suivi en 1993 d’un essai « Qu’avez-vous fait de Dieu? ».

 

Il a également publié « Dieu malgré lui » et « Nouvelle enquête sur Jésus ». Il est aussi l’auteur d’un thriller religieux : « Le Secret du Treizième apôtre ».

 

Enfin, Michel Benoît a écrit, début 2014 « Naissance du Coran » où il analyse avec une grande lucidité les 6 325 versets de celui-ci.

 

Michel Benoît, s’il n’appartient plus depuis longtemps à la confrérie des moines bénédictins, n’a pas renoncé à la méditation. « Je sais maintenant que la chasteté du corps et de l’esprit ne peut être vécue qu’à travers l’exercice de cette dernière » 

 

Michel Benoît avoue qu’il lui fallu dix ans, ayant retrouvé sa liberté de mouvements, pour reconquérir sa liberté intérieure…

 

Puis, il a compris que le passé ne méritait pas d’être combattu car, sur ces pierres éboulées, il fallait tracer un chemin. « Dieu n’appartient à personne en particulier… » dit-il.

 

En résumé, Michel Benoît nous ouvre les portes d’un monde inconnu, à découvrir de toute urgence… Comme moi, vous allez lire d’une traite « Prisonnier de Dieu » et pas sûr que le récit suscite beaucoup de vocations. Moine bénédictin ? Hum, non merci…

 

 

Pour la première fois, à travers le témoignage de cet ex-moine, le monde mystérieux des abbayes nous est dévoilé. La vie quotidienne des moines, la façon dont ils vivent la solitude, le silence et la sexualité.

 

Michel précise : « Prisonnier de Dieu est aussi un document de révolte contre l’Église et certaines de ses méthodes et contre le lavage de cerveau auquel elle soumet ses membres ». Ajoutant : « Comme dans une secte ».

 

Il y raconte son expérience de moine bénédictin et le fait connaître au niveau international, dans un cercle d’initiés et de non-initiés, suivi en 1993 d’un essai « Qu’avez-vous fait de Dieu? ».

 

Il a également publié « Dieu malgré lui » et « Nouvelle enquête sur Jésus ». Il est aussi l’auteur d’un thriller religieux : « Le Secret du Treizième apôtre ».

 

Enfin, Michel Benoît a écrit, début 2014 « Naissance du Coran » où il analyse avec une grande lucidité les 6 325 versets de celui-ci.

 

Michel Benoît, s’il n’appartient plus depuis longtemps à la confrérie des moines bénédictins, n’a pas renoncé à la méditation. « Je sais maintenant que la chasteté du corps et de l’esprit ne peut être vécue qu’à travers l’exercice de la méditation » 

 

Michel Benoît avoue qu’il lui fallu dix ans, ayant retrouvé sa liberté de mouvements, pour reconquérir sa liberté intérieure…

 

 

En résumé, Michel Benoît nous ouvre les portes d’un monde inconnu, à découvrir de toute urgence… Comme moi, vous allez lire d’une traite « Prisonnier de Dieu » et pas sûr que le récit suscite beaucoup de vocations. Moine bénédictin ? Hum, non merci…

 

 

 
 
 
 

 

TÉMOIGNAGE D'UN EX-MOINE BÉNÉDICTIN MICHEL BENOÎT DANS PRISONNIER DE DIEU
TÉMOIGNAGE D'UN EX-MOINE BÉNÉDICTIN MICHEL BENOÎT DANS PRISONNIER DE DIEU
TÉMOIGNAGE D'UN EX-MOINE BÉNÉDICTIN MICHEL BENOÎT DANS PRISONNIER DE DIEU
TÉMOIGNAGE D'UN EX-MOINE BÉNÉDICTIN MICHEL BENOÎT DANS PRISONNIER DE DIEU

 

 

LA FIN DES ILLUSIONS : extrait de  Postface écrit en 2008 à « Prisonnier de Dieu »

      

 

 

 

"Je ne crois pas que c'est d'abord Dieu que je rencontrais pendant ces longues cérémonies [liturgiques au monastère]. Mais seulement une émotion esthétique et sensuelle. Je confondais l'un et l'autre, et la satisfaction que je ressentais, me tenait lieu d'expérience religieuse."
(Michel Benoît / Prisonnier de Dieu, 1992)

"On ne pouvait donc jamais échapper au cléricalisme, qui était cette fois celui des laïques [catholiques]. Cléricalisme de toujours, dont je découvrais la ligne de conduite:
Il n'y a qu'une seule vérité, et c'est la nôtre. Si tu ne la partages pas totalement, une seule alternative: ou tu es un peu sot, et nous allons t'éclairer, pour ton bien. Ou alors tu refuses d'adhérer et cette ligne de pensée, et tu deviens notre ennemi: nous allons t'écraser, pour ton bien."
(Michel Benoît / Prisonnier de Dieu, 1992)

Entretien avec Michel Benoît - Auteur de Dieu malgré lui



On l’a déjà vu : certains livres paraissent fort discrètement, sans recevoir l’écho qu’ils mériteraient dans les médias… et finissent néanmoins par s’imposer tant leur puissance intrinsèque frappe les lecteurs qui l’ont cueilli au hasard sur le rayon des libraires. C’est le cas de l’éblouissant Dieu malgré lui de Michel Benoît, qui parvient à remettre en cause tous les fondements de notre civilisation occidentale, en 360 pages superbes d’intelligence et de clarté. Rencontre avec l’auteur.

Paru : Commençons par le plus saisissant : avec une rigueur digne des méthodes d’investigation scientifique modernes, vous réussissez à prouver dans votre livre que saint Pierre n’était qu’un banal tueur en série, que Judas n’a jamais voulu envoyer Jésus à la mort… et que tout ce que nous croyons savoir de cette époque fondatrice n’est qu’une vaste supercherie, destinée à assurer puissance et richesse à quelques ingénieux manipulateurs. N’êtes-vous jamais inquiet des conséquences de vos découvertes ? 

Michel Benoît : Il y a deux cents ans, j’aurais été brûlé vif, et il y a cent vingt ans, condamné comme Renan. Mais à vrai dire… je n’aurais même pas pu poser ces questions ! Ces cinquante dernières années, la recherche sur l’homme de Galilée a fait des progrès spectaculaires. Notamment grâce à la mise à jour des Manuscrits de la Mer Morte, la publication de textes écrits au temps de Jésus (que je préfère appeler par son vrai nom : Ieshua Ben Joseph), la découverte de certains apocryphes, les fouilles archéologiques menées par des Israéliens et le travail opiniâtre des meilleurs spécialistes chrétiens et juifs autour de l’identité de ce personnage hors du commun. Or; le grand public ignore tout de ces avancées : j’ai voulu à la fois les rassembler de façon accessible pour lui, puis en tirer les conclusions qui s’imposent. Ces dernières sont tout à fait inédites !

Il faut le savoir : depuis dix ans, uniquement en France, on a publié en moyenne un livre tournant autour de la vie de Ieshua tous les trois mois. Et, au cours du dernier siècle, plus de trois cent titres sur ce sujet. Cette prolifération montre qu’il continue à intriguer l’humanité comme personne avant lui, à cause de sa nature exceptionnelle, certainement, mais aussi du profond décalage entre l’histoire réelle et la légende reconstruite !

Aujourd’hui, nous voyons bien que partout les Eglises s’effondrent : en termes d’identité culturelle, le christianisme a disparu de nos sociétés dont il a été pendant dix-sept siècles le socle identitaire. Nous sommes dans une impasse : l’Occident est devenu un colosse matérialiste au ventre mou ! J’ai voulu attaquer le problème à la racine. Au final, mon étude démonte avec précision le mécanisme de dévoiement d’un homme par quelques autres, au profit de leur ambition politique et sociale. 

Paru : Dieu malgré lui se lit aussi facilement qu’un excellent roman policier mais c’est effectivement, avant tout, un travail de recherche et une démonstration d’érudition fascinants. Pourquoi - et comment - en êtes-vous arrivé à mener une enquête aussi ambitieuse ?

Michel Benoît : Cette enquête historique, policière et juridique, suit les méandres des découvertes et des rebondissements que j’ai connus moi-même en la réalisant, au cours d’une dizaine d’années de recherche. Le point de départ était une simple question : que s’est-il passé à Jérusalem, le 9 avril 30, autour d’un tombeau vide ? De fil en aiguille, l’investigation s’est élargie, et j’ai découvert le pot aux roses, ce que j’appelle "les secrets enfouis" depuis deux mille ans. La seule chose rassurante pour les croyants, en quelque sorte, c’est que la personne de Ieshua en ressort absolument intacte : s’il n’était pas, à proprement parler, un Dieu, il reste bien un être tout à fait hors du commun ! 

Paru : Vous voulez réconcilier le lecteur avec le fondateur du christianisme, le réhabiliter en dissipant le malaise provoqué par le décalage entre sa réalité profondément humaine… et ce que l’institution chrétienne en a fait ?

Michel Benoît : Il n’en aurait pas eu besoin, s’il n’avait pas été manipulé par les disciples. Savoir exactement ce qui s’est passé, ce n’est pas détruire notre culture : c’est lui permettre, peut-être, de se réapproprier ses racines, donc de ne pas mourir.

Paru : Il s’agit donc bien d’un travail fondamental, au sens propre du terme. Comment expliquez-vous alors l’étonnant silence des médias français à la sortie du livre ? Et que le bouche à oreille de lecteurs bouleversés par sa lecture soit (heureusement) en train de compenser cette "discrétion" injustifiée ?

Michel Benoît : (rire) Mon enquête ne fait pas rêver, comme Harry Potter ! Au contraire, elle montre avec précision sur quelle illusion nous avons vécu depuis si longtemps ! C’est vrai, il n’y est pas question de la vie sexuelle de Monsieur J. ni des affres des soirées parisiennes... Non, elle remet simplement en cause l’essentiel de nos croyances, il faut donc un certain courage pour en parler. Le courage, vous savez, ce n’est pas très "tendance"… Quant aux chrétiens, qui devraient être intéressés par un travail de cette envergure sur Jésus, beaucoup préféreront l’ignorer : ils n’ont pas été habitués à poser des questions, mais à croire… même s’ils campent sur des ruines à cause d’une foi souvent aveugle ! Restent les "simples lecteurs" : eux ont été touchés, manifestement, et trouvent naturel d’en parler autour d’eux.

Paru : Votre enquête se termine par un dialogue, extrêmement riche, que vous instaurez entre Jésus et Siddartha, le Bouddha : vous sentez-vous proche des nouveaux mouvements mystiques, comme le New Age ?

Michel Benoît : Je ne sais pas ce que c’est que le New Age ! Mais je remarque que, tant que l’on se pose des questions sur l’identité de Ieshua Ben Joseph à partir du judéo-christianisme, comme on l’a toujours fait, on aboutit aux mêmes impasses. Comment expliquer entre autres le rayonnement de cet homme, son enseignement, ses miracles, ses apparitions après la mort… sans en faire un Dieu ? Si l’on regarde Ieshua, non plus à travers le prisme d’une culture qui était la sienne (et qui est encore la nôtre) mais d’un point de vue totalement différent, beaucoup de choses se remettent tout naturellement en place !

Paru : Vous rendez-vous compte qu'avec cet ouvrage, vous pourriez désormais apparaître comme un "Maître à penser", au sens spirituel du terme ?

Michel Benoît - Stop, s’il vous plaît ! J’ai rencontré au cours de ma vie très peu de vrais Maîtres, et beaucoup de prétendus Maîtres, qui sont dévastateurs. Je suis seulement un ouvrier, un de ceux qui travaillent à une meilleure compréhension. Rien de plus. Cette enquête m’a réconcilié avec moi-même, avec mes racines, ma culture, avec Ieshua, et peut-être un peu plus encore… Je ne souhaite rien d’autre à ceux qui en prendront connaissance.



 

 

CONCLUSION 

 

Ce que nous pouvons dire ici c'est qu'on ne trouve pas le Royaume de DIEU à l'extérieur.

 

On peut entrer dans les ordres monastiques pour essayer de trouver DIEU comme Michel Benoît ou comme des milliers d'autres moines.

 

L'expérience de M. Benoît nous apprend une chose importante que l' Esprit de DIEU , la Conscience universelle du Christ ne se trouvent  pas dans les formes extérieures ni dans les bâtiments aussi beaux architecturalement , les statues artistiquement sculptées , dans les livres etc... C'est pourquoi il a passé plus de 20 ans pour revenir au même point de départ à savoir que le Royaume de DIEU se trouve à l'intérieur de lui.

 

On ne peut enfermer l' Esprit de DIEU dans aucun lieu sur Terre car il n'existe pas de lieu saint ni à Rome , ni à Jérusalem ni à aucun autre lieu pour la simple et unique raison que c'est votre Coeur ( la chambre secrète du Coeur )qui  est le sanctuaire sacré où DIEU réside.

 

Et si vous vous concentrez sur quelque chose en dehors de vous-même - pour qu'il prenne votre conscience, votre attention de ce qui est à l'intérieur, le point de sérénité  intérieur - bien, alors cette  chose extérieure est  devenue en effet une idole, une image gravée  qui se dresse entre vous et Dieu, vous et le Dieu Vivant-qui ne cesse de se transcender et DIEU  ne peut pas  se limiter à toute structure, toute forme, car IL  est au-delà de la forme. C'est pourquoi on ne peut enfermer l' Infini dans le fini.

 

 

Et si vous ne vous  trouvez pas là, c'est parce que vous avez fait un lieu extérieur  lequel prend toute  votre attention loin de l'intérieur, vous avez donc  fait un sacrilège, vous avez fait une idole. Et ainsi, il faut bien mourir à toutes les idoles avant de pouvoir être libre et ainsi contempler la ' Face de DIEU '.

 

 

 

TÉMOIGNAGE D'UN EX-MOINE BÉNÉDICTIN MICHEL BENOÎT DANS PRISONNIER DE DIEU
TÉMOIGNAGE D'UN EX-MOINE BÉNÉDICTIN MICHEL BENOÎT DANS PRISONNIER DE DIEU
TÉMOIGNAGE D'UN EX-MOINE BÉNÉDICTIN MICHEL BENOÎT DANS PRISONNIER DE DIEU
TÉMOIGNAGE D'UN EX-MOINE BÉNÉDICTIN MICHEL BENOÎT DANS PRISONNIER DE DIEU
TÉMOIGNAGE D'UN EX-MOINE BÉNÉDICTIN MICHEL BENOÎT DANS PRISONNIER DE DIEU

Voir les commentaires

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée
LETTRE AUX DISCIPLES DE ST- BENOÎT ( 2ième partie )
LETTRE AUX DISCIPLES DE ST- BENOÎT ( 2ième partie )
LETTRE AUX DISCIPLES DE ST- BENOÎT ( 2ième partie )
LETTRE AUX DISCIPLES DE ST- BENOÎT ( 2ième partie )
LETTRE AUX DISCIPLES DE ST- BENOÎT ( 2ième partie )

 

Bonjour à vous tous qui se considèrent comme des disciples modernes de St Benoit,

 

Je suis venu pour la première fois à l'abbaye de St-Benoit du lac passé quelques jours en compagnie de mon épouse. Je vous remercie pour l'accueil et pour les cérémonies religieuses à l'église ainsi que les chants des moines.


Nous avons aimé le silence car nous sommes allés faire la méditation contemplative matinale  dans la petite chapelle adjacente à l'église et nous avons vécu la sérénité intérieure.
Nous avons aimé beaucoup les promenades en compagnie des oiseaux surtout les pics bois qui nous ont égayé par leurs picotements. Nous avons apprécié aussi le lever du soleil dans l'atmosphère frais et serein  du matin .


J'ai aussi rencontré quelques personnes qui m'ont confié leurs souffrances et qui sont venues à l'abbaye pour trouver quelque paix intérieure afin de mettre de l'ordre dans leurs vies. J'ai pu leur parlé , leur réconforté et leur donné quelques techniques pour retrouver leur équilibre intérieur.


Cependant , j'ai observé que sous l'apparence du silence extérieur de l'endroit , il reste quelque chose que tout le monde remarque mais ne dit pas ou passe sous silence.

 

Permettez-moi cependant de vous exprimer ici le fond de ma pensée même si cela peut vous déplaire ou aller à  l'encontre ou au delà de vos croyances.

 

J'ai lu aussi les 73 règles de votre communauté qui sont bien utiles pour l'organisation et le travail des moines il y a des siècles mais dont certaines doivent êtres renouvelées dans notre ère moderne et technologiques.


Renouveler dans l'Esprit du Christ signifie mettre l'accent plus sur l'esprit et le but de la communauté et non sur l'obéissance mécanique ou automatique des règles car l'Esprit vivifie mais  la lettre tue.


Je suis sûr que votre communauté veut continuer à oeuvrer dans l'esprit de votre fondateur St-Benoît qui veut certainement que vous devenez des moines accomplis spirituellement , mentalement, émotionnellement et physiquement.

 

Cependant , vous ne pouvez pas le faire pour la simple et unique raison qui prévaut dans la plupart des  communautés masculines comme la vôtre depuis des siècles : vous avez séparé le masculin et le féminin. 


De façon pratique , vous avez logé les  femmes dans une vieille bâtisse bien que très propre et entretenue est trop vieille car sujette à l'humidité et à la moisissure. Pourquoi ne pas réserver un étage dans votre château pour les femmes et les couples mariés ???


Et pourquoi ne pas permettre aux hommes et femmes de manger ensemble et aussi d"échanger ensemble le temps d'un repas ? C'est ce qu'aurait voulu notre Seigneur Jésus Christ et St Benoît . Évidemment , vous ne pouvez pas le faire à cause de vos 'sacrées  saintes 'règles.

 

Cette séparation provient d'une ancienne croyance erronée que la religion chrétienne, la religion du judaisme et celle islamique  ont  séparé la femme de l'homme car elles mettent le blâme sur la femme qu'elles considèrent comme étant la cause de la chute de l'humanité adamique.

 

Cette croyance est engrainée dans le subsconscient de beaucoup de personnes aujoud'hui. Car ce qui sépare ne peut en aucun cas rentrer au Royaume du Paradis et  ce qui sépare appartient à la conscience de dualité , la conscience anti-disciple , la conscience de la mort spirituelle etc... Seul l' Amour Christique , l' Amour Universel , l' Amour inconditionmel , unissent toutes choses.


Si vous avez étudié et médité sur l'évangile de St-Thomas que je considère comme un évangile mystique  découvert à Nag Hammadi en 1945 et qui comprend les 114 loggions ou paroles de Jésus, vous verrez dans le loggion 22 :


Livre de l’Evangile selon Thomas - Loggion 22.
1 Jésus vit des petits qui tétaient.
2 Il dit à ses disciples :
3 Ces petits qui tètent sont comparables
4 à ceux qui vont dans le Royaume.
5 Il lui dirent :
6 Alors, en étant petits,
7 irons-nous dans le Royaume ?
8 Jésus leur dit :
9 Quand vous ferez le deux Un,
10 et le dedans comme le dehors,
11 et le dehors comme le dedans,
12 et le haut comme le bas,
13 afin de faire le mâle et la femelle
14 en un seul
15 pour que le mâle ne se fasse pas mâle
16 et que la femelle ne se fasse pas femelle,
17 quand vous ferez des yeux à la place d’un oeil,
29 et une main à la place d’une main,
19 et un pied à la place d’un pied,
20 et une image à la place d’une image,
21 alors vous irez dans le Royaume. '


Alors vous pouvez voir et ressentir en vous  que le Royaume de DIEU est proche à travers l'union du Père Divin et de la Mère Divine. Le Royaume des Cieux est proche ( Matthieu 3:2 ) dans le sens que vous pouvez faire l'expérience maintenant en entrant dans l'état de conscience qui 'EST ' le Royaume de DIEU.


Et quel est cet état de conscience ? C'est l'état où vous avez transcendé l'illusion de ce monde , l'illusion créée par le prince de ce monde de façon que vous trancendez l"illusion que DIEU dans l'aspect PÈRE , l'aspect ALPHA , pourrait à jamais être séparé de DIEU dans la MÈRE , l'aspect OMÉGA.

 

Alors vous voyez que dans la plupart des communautés religieuses qui ont séparé le masculin du féminin, elles ne peuvent pas attirer des nouveaux ou nouvelles candidat(e)s à la vocation de moines ou de moinesses et donc à plus ou moins brève échéance être désuètes et vouées à la disparition.


Que celui qui a des oreilles pour entendre entende !


Je dois vous dire que j'ai apprécié le morceau d'orgue joué par un moine , à la fin de la messe , un morceau de musique joyeux que je considère comme une délicatesse de DIEU à notre égard pour notre visite.


Que le Créateur vous bénisse de Sa Lumière de Compassion !

Dans l' Amour de notre Seigneur Jésus Christ,

 

Soleil Levant et Bien Aimée

 

Voir les commentaires

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )

Des Bénédictins venus de France ont élevé à partir de 1912 un monastère dominant le lac Memphrémagog. L'Abbaye de Saint-Benoît-du-Lac, dont l'architecture vise l'harmonie des formes géométriques naturelles chère à dom Bellot, utilise avec raffinement la brique polychrome.

 

Les moines s'impliquent dans la production de plusieurs produits : fromages, cidres, vinaigres de cidre, compotes. 

 

L'abbaye est située dans la municipalité de Saint-Benoît-du-Lac au Québec (Canada), sur la rive ouest du lac Memphrémagog près du village d'Austin.

 


Bâti sur une colline, l'édifice religieux domine le lac tel un château avec ses tourelles et ses murs de pierre.
Haut-lieu du tourisme, on peut visiter  le monastère ou encore faire une retraite .

 

Le monastère compte environ 35 moines , cependant la plupart des moines sont âgés.

 

 Sur réservation, les visiteurs peuvent y passer la nuit moyennant 60 $ par jour incluant 3 repas. 

 

L' abbaye est aussi une industrie primaire qui vend des fromages réputés  St-Benoit , des confitures , cidres de pommes et compotes fabriqués avec des pommes  dans le verger de l'abbaye. 

 

Une trentaine d'employés laïcs travaillent  au  monastère, à la fromagerie et à l'entretien des lieux et des bâtiments. Les moines se sont réservés tous les travaux de la cidrerie. Ils travaillent aussi comme bibliothécaire (entre 65 000 et 70 000 livres et documents), sacristain, comptable, hôtelier, portier en plus de voir aux travaux d'entretien, à la cuisine, l'infirmerie, la buanderie, etc..

 

 

Leur chiffre d'affaires selon le réseau des entreprises canadiennes du mois d'août 2016 varie  de 1 million à 5 millions de dollars.

 

UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )
UNE COURT SÉJOUR À L'ABBAYE ST-BENOIT DU LAC ( 1ère partie )

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog