Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Soleil Levant et de Bien-Aimée

Le blog de Soleil Levant et de Bien-Aimée

Ce blog a pour but de partager avec vous nos connaissances et nos expériences de la croissance intérieure ainsi qu'éveiller et inspirer sur le chemin spirituel pour le bien de tous et de toutes.

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée
COMMENT REBONDIR DANS LA  VIE APRÈS UNE DURE CHUTE
COMMENT REBONDIR DANS LA  VIE APRÈS UNE DURE CHUTE
L'homme qui voulait (re)vivre ( Article écrit par Mme Mylène Moisan dans le Journal Le Soleil du 16 Mai 2018
Jocelyn Prescott était membre de la Chambre de commerce, il avait une trentaine d’employés, cinq millions de chiffre d’affaires. Il avait une femme, une belle maison.
Sa femme est partie, sa compagnie a pris l’eau. «L’entreprise a bien fonctionné pendant environ 13 ans, mais les deux dernières années, c’était plus difficile. Après le divorce, ça a périclité. J’ai fait une faillite commerciale et puis une faillite personnelle. Je suis passé d’homme d’affaires reconnu à... rien.»
 

Sa vie s’est effondrée comme un château de cartes.
En novembre, il est monté dans son auto. «J’étais en dépression, je ne voyais pas de solution, j’avais l’idée d’en finir. J’ai quitté Gatineau, je suis venu à Québec. J’ai couché cinq jours dans mon auto, dans des stationnements de Tim Hortons. Et un matin, je suis parti avec l’intention d’aller frapper un poteau.»

À la place, il est allé frapper à la porte de la Maison Revivre, rue Saint-Vallier Ouest. 
Il avait entendu parler par hasard de cette maison pour les hommes qui n’ont nulle part où aller, mais il n’arrivait pas à se faire à l’idée d’aller là. «J’avais des préjugés... Et quand je suis arrivé, j’ai rencontré un homme à peu près du même âge que moi, qui avait aussi eu une entreprise, qui avait tout perdu.»

 


Ils sont de plus en plus comme eux, des hommes qui avaient une «vie normale» et qui, du jour au lendemain, se retrouvent dans la rue. 
Le pire, c’est que Jocelyn, avant de se lancer en affaires, avait travaillé pendant 15 ans en relation d’aide. Avec un baccalauréat en psychologie, un certificat en adaptation psychosociale, un autre en toxicomanie et un autre en santé mentale, il savait, en théorie, comment s’en sortir.

 


Je lui ai demandé si quelque chose aurait pu l’aider à bifurquer avant le cul-de-sac. «Je pourrais te dire plein de choses, des belles phrases... mais est-ce que ça aurait été utile? J’avais tous les outils en main, toute la théorie, mais je suis tombé quand même. Il n’y a pas de recette magique, pas de solution miracle. Tu descends, tu touches le fond et, arrive un moment où tu as deux choix...»

Mourir ou vivre.
Jocelyn a choisi de vivre.
Le 9 novembre, il est entré à la Maison Revivre. Le lendemain, il est allé s’inscrire à l’aide sociale. «J’ai tourné pendant une heure et demie autour... je ne me voyais tellement pas faire ça, je n’en revenais pas d’être rendu là, moi qui avais toujours connu le succès, bac avec mention, qui a été reconnu pour mon travail en relation d’aide, puis comme entrepreneur. Toute ma réalité était liée au succès.»
Il a pris une sacrée débarque.
 

À 59 ans, il est reparti de là. Du zéro kelvin. Il est allé chercher de l’aide chez Autonhommie, un centre de ressources pour hommes. «On a travaillé mon estime, je n’en avais plus, j’avais toujours vécu pour mon image. Ça a l’air super cliché ce que je vais te dire, mais j’ai compris que j’avais toujours vécu dans le paraître et là, je vis dans l’être.»
C’est la base.
Jocelyn a habité à la Maison Revivre jusqu’en février, le temps de se revirer de bord, d’encaisser un premier chèque d’aide sociale, de se trouver une place pour rester. «Je me suis trouvé un studio tout meublé, j’en suis à mon troisième mois. Là, j’économise et je calcule qu’en septembre, je vais pouvoir me trouver un 3 et demi.»

Il s’implique maintenant dans l’organisation du 40e anniversaire de la fondation de la maison, qui sera fêté cet automne. «J’ai trouvé le slogan “la Maison Revivre crée encore de l’espoir”. C’est ce que j’ai vécu. Je n’étais plus rien et maintenant, après sept mois, tout redevient possible.»
Il passe encore plusieurs nuits à la Maison. 
Comme employé maintenant. «Ici, ils ont vu mon potentiel et ils m’ont offert de travailler comme surveillant la nuit. Ils m’ont embauché, je suis rémunéré. J’ai retrouvé ma dignité que j’avais perdue. Tu sais quoi? Je gagne 400 $ clair par semaine et je n’ai jamais été heureux comme ça.»
– Et si tu n’étais pas venu ici, serais-tu mort?

– C’est clair.

 

Commentaires :

 

Il est important de considérer que la planète Terre est comme une École cosmique pour les  âmes. Votre âme a descendu sur Terre parce qu'elle veut apprendre comment utiliser l'énergie de DIEU . Il y a 2 façons d'apprendre dans l'École cosmique de la Terre :
- l'une est la façon consciente d'apprendre  appelée le Chemin spirituel
- l'autre est la façon inconsciente connue sous le nom de l'École des coups durs.  Dieu a créé un ensemble de Lois Universelles  qui guident la croissance spirituelle des âmes. 
 
 La plus importante de ces Lois est la Loi du Libre arbitre . Dieu vous a donné le libre arbitre pour expérimenter avec son Énergie.  Vous pouvez utiliser cette énergie pour créer  tout ce que vous voulez  ( comme l'exemple de Jocelyn : ce qui est positif :argent , gloire succès,possession , bonheur  ,femme , maison ... ce qui est négatif  : difficultés financières , faillite , divorce , dépression , désir d'en finir avec la vie etc...).
 
La seule chose est que peu importe ce que vous avez créé , il vous sera reflété ou retourné par le Miroir Cosmique. Et ainsi vous expérimenterez les conditions que vous avez créées càd la souffrance et les limitations.
 
Quand une âme commence a à prendre la responsabilité pour elle-même, alors il devient possible à une âme de reconnaître que DIEU n'a pas créé les limitations et les souffrances que vous voyez actuellement sur Terre. DIEU veut que les gens apprennent en expérimentant seulement les conséquences positives de leurs actions.
 
Cependant, comme DIEU a donné aux âmes le Libre arbitre, DIEU ne pouvait pas empêcher les âmes d'utiliser leur libre arbitre pour créer des conséquences déplaisantes. Quand les âmes utilisent l'énergie de DIEU pour rechercher la gloire , l'argent , le succès, les possessions  ou les choses de ce monde ... en abaissant l'énergie pure de vibrations et donc  perdent le contact avec le maître intérieur ou le Christ intérieur , alors le Miroir Cosmique devient leur maître.

 

Malheureusement, quand les gens ont perdu le contact  avec leur maître intérieur , il n'y a pas moyen de leur dire cela. Ils ont descendu du chemin d'apprentissage conscient  au chemin d'apprentissage inconscient appelé l' école des coups durs. Aussi dans cette école , vous apprenez en voyant les conséquences de vos actions lesquelles vous sont reflétées en retour à vous par l'univers. Évidemment , ceci peut être un processus d'apprentissage très difficile et cela prend un temps long de réaliser  qu'est ce qui se passe.
 
C'est pourquoi DIEU a essayé d'envoyer des enseignants spirituels à l'humanité comme Jésus , Bouddha , Mère Marie, Maître Tam ou autre maître spirituel qui pouvaient leur enseigner comment l'univers fonctionne dans l'espoir de ramener les gens de retour à l'école cosmique de la sagesse , l'école de l'apprentissage conscient. Lorsque les gens en ont assez des tuiles qui leur tombent sur la tête ,de leur misère , de leurs souffrances , de leur détresse, peut être qu'ils seront prêts à s'embarquer sur le chemin spirituel... C'est pourquoi Maître Tam a dit : ' Souffrance , souffrance , souffrance ,  3 fois souffrances et vous embarquez dans le Dharma du Bouddha!'

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog