Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Soleil Levant et de Bien-Aimée

Le blog de Soleil Levant et de Bien-Aimée

Ce blog a pour but de partager avec vous nos connaissances et nos expériences de la croissance intérieure ainsi qu'éveiller et inspirer sur le chemin spirituel pour le bien de tous et de toutes.

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE

1- INTRODUCTION
La quête insatiable de la beauté amène les gens à être accro ou dépendante de la chirurgie plastique
Ce n'est pas nouveau car la beauté a toujours attiré les hommes vers les femmes car il est écrit dans Genèse :
6:1 Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées,
6:2 les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu'ils choisirent.


Bien que les femmes soient jeunes et jolies qu'elles soient inconnues ou célèbres , elles ont développé une dépendance maladive à la chirurgie plastique . Certaines ont recours au botox - implants mammaires -liposuccions -liftings -implants de joues et collagène dans les lèvres qui ne sont que quelques unes des nombreux moyens . Certaines n'hésitent pas à modifier complètement leurs corps pour devenir comme une barbie comme c'est le cas de Valerie ....
Cependant , la chirurgie plastique a des limites bien que des chirurgiens plasticiens font parfois des pseudo miracles , n'empêche que la beauté naturelle ou plastique ne dure qu 'un certain temps et qu' à la fin , la nature reprend ses droits.
Il y a un effet pervers c'est que les résultats de la chirurgie plastique peuvent être irréversibles comme c'est arrivé plusieurs.


La dépendance de la chirurgie plastique est une dépendance qui se propage rapidement et qui a ruiné beaucoup de vies. C'est peut-être la forme et la taille de votre nez, les seins, ou même des muscles que les gens souhaitent modifier. Alors que pour certains de ce désir tel des lèvres plus pulpeuses , un ventre plat etc..est normal - les gens ont tous au moins une caractéristique qu'ils souhaitent améliorer . C'est pourquoi la chirurgie plastique continuelle est devenue une obsession culturelle dans notre société .


Les mamans , actrices, meneuses de claque, femmes au foyer même les adolescents, les femmes et les filles de tous les horizons de la vie se sont portés volontaires pour plusieurs améliorations cosmétiques. Certaines tombent en proie à des chirurgiens plasticiens sans scrupules qui sont prêts à accomplir un acte de nourrir une dépendance à la chirurgie plastique outrageusement cher. Avant de prendre les mesures nécessaires pour atteindre les narines étroites, le clivage de plus sexy, ou des muscles mieux sculptés, les gens doivent faire une réflexion sérieuse et évaluer pourquoi ils veulent la chirurgie esthétique en premier lieu.

LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE

2- LES FAITS ( LE CAS DE HANG MIOKU )

Le cas le plus triste et peut-être le plus tragique de la dépendance à la chirurgie plastique est l'histoire de Hang Mioku.


Hang Mioku, autrefois une jeune chanteuse et mannequin coréenne à l'aube du succès, est aujourd'hui défigurée à tout jamais à cause d'une grave dépendance aux chirurgies plastiques. Naturellement très jolie, elle a eu sa première injection de silicone dans le visage à l'âge de 28 ans parce qu'elle désirait avoir la « peau lisse ». Elle devint rapidement accro et retournait si souvent voir son chirurgien qu'il dut refuser de lui injecter plus de silicone dans visage déjà très enflé.


Sans l'aide psychologique dont elle avait visiblement besoin, la dépendance de Hang a pris le dessus et elle entreprit de s'injecter elle-même du silicone acheté sur le marché noir dans le visage. Lorsqu'elle n'y eut plus accès, toujours aussi insatisfaite de son apparence, Mioku s'est tournée vers une solution maison : s'injecter de l'huile à cuisson.


Défigurée pour toujours, Mioku doit aujourd'hui à 50 ans vivre avec le visage d'un monstre en raison de sa quête insatiable de la beauté. Malgré plusieurs chirurgies reconstructives, son visage demeure bouffi et difforme et les spécialistes ne seront jamais en mesure de lui rendre son beau visage d'autrefois.


Lors des dix premières chirurgies qu'ils ont pratiqué pour tenter de lui donner une apparence plus normale, les médecins ont retiré 60 grammes de silicones, d'huiles et d'autres substances de son visage ainsi que 200 grammes de son cou.


Après qu'on ait parlé de son histoire à la télévision coréenne, de nombreux auditeurs ont fait don d'argent pour l'aider à payer ses chirurgies correctives. Malgré tout, l'obsession de la beauté aura eu raison de Hang, qui devra jusqu'à la fin de ses jours porter les marques de sa maladie sur son visage.

LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE

3- LES ACTEURS ET ACTRICES DE CINÉMA ACCROS À LA CHIRURGIE PLASTIQUE

De nombreuses célébrités du cinéma , de la chanson, de la mode ou autres ont développé une dépendance à la chirurgie plastique afin de maintenir une apparence jeune

On pense notamment à Lindsay Lohan, Joan Rivers, Courtney Love, Lara Flynn Boyle, Meg Ryan, Melanie Griffith, Michael Jackson qui a subi plus de 10 opérations à son nez , Jocelyn Wildenstein appelée la femme chat qui a dépensé plus de 4 millions essayant de trouver un visage normal, Donatella Versace, Mickey Rourke ou Johnny Halliday, que la chirurgie plastique a enlaidi mille fois plus que la vieillesse n'aurait pu le faire.

LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE

4- LA POUPÉE BARBIE VIVANTE ET LA POUPÉE KEN VIVANT 2 CAS INSOLITES

A- Valeria Lukyanova, une jeune femme blonde dans la vingtaine de la ville Odessa en Ukraine s’était transformée en poupée Barbie vivante grâce à la chirurgie plastique, aux extensions de cils et aux verres de contact colorés. Elle prend la pose sur ses photos telle la poupée en plastique iconique fabriquée par Mattel.

Sa notoriété fait fureur sur le net tellement que cette affaire a été abordée avec le plus grand sérieux. «La chirurgie plastique n’aurait pas dû être utilisée comme moyen pour se métamorphoser en célébrité ou dans ce cas, en jouet en plastique», a affirmé le président de l’American Society of Plastic Surgeons. «Si la société s’attend à ce que les femmes ressemblent à ça, il est encore plus difficile pour les femmes d’y résister», a dit l’auteur du livre So Sexy So soon: The Next Sexualized Childhood and How Parents Can Protect Their Kids dans une interview sur le site abcnews.com.

Dans ses vidéos , elle discute de chaque détail de son physique. D’après elle, se faire greffer des implants mammaires est le même genre d’opération qu’aller chez le dentiste. La Barbie vivante a justifié sa taille fine comme étant le produit d’un gêne héréditaire chez les femmes de sa famille, mais elle admet qu’un maquillage inventif l’aide à faire ressortir sa beauté naturelle.


Son profil indique qu'elle est une diplômée de L’Académie d’architecture et de construction de l’état d’Odessa. Son physique de Barbie n’est qu’une facette de sa riche personnalité. Elle tient un blog, compose des chansons, s'interresse à la philosophie New Age et s’adonne à des voyages astraux. Avec l’aide de la caméra de son iPhone, Lukyanova enregistre des messages vidéos incohérents et les met sur YouTube. La jeune femme aime discuter de sa propre beauté et originalité et répond ouvertement aux questions à propos de ses interventions chirurgicales.

Elle aime donner des conseils: ses discours sont des mots de sagesse à propos de la vie, de la poursuite d’un bon mode de vie, de l’attente à recevoir un miracle de l’au-delà et de l’abstention de l’alcool.

B- Aller toujours plus loin pour atteindre "la beauté idéale" ?

C’est le credo de Justin Jedlica un Américain qui enchaîne les opérations de chirurgie esthétique afin de ressembler à la poupée Ken.


Le jeune homme, aujourd’hui âgé de 32 ans a débuté sa transformation à l’âge de 18 ans. Nez, front, joue, lèvres, menton, fesses, biceps et pectoraux, une grande partie de son anatomie est passée sous le bistouri.


Justin Jedlica se considère comme un artiste. Après plus de quatre-vingt-dix opérations, il considère son corps comme « sa propre sculpture, sa propre création ». Un œuvre d’art qui s’estime à 100.000 dollars en frais de chirurgie.


Si les médecins l’alertent sur les dangers de la chirurgie esthétique et notamment de la détérioration des implants, Justin Jedlica souhaite poursuivre les opérations.
L’homme aime d’ailleurs partager sur les réseaux sociaux l’avancée de ses opérations. Sur Instagram, il publie des dizaines de photos de lui, torse factice saillant.


Ken est une poupée mannequin créée en 1961 et commercialisée par la société américaine Mattel. Il est le petit-ami de Barbie, rencontrée selon le monde imaginaire de Barbie, « pendant le tournage d'une publicité ». Cette poupée articulée de 30 cm possède comme Barbie son propre trousseau et ses accessoires. Cependant ses ventes restent largement en dessous de celles de la poupée vedette de Mattel.

LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE

5- LA LEÇON SPIRITUELLE DERRIÈRE LA RECHERCHE DE LA BEAUTÉ ULTIME À TRAVERS LA CHIRURGIE PLASTIQUE.

Les gens qui éprouvent de la fierté à cause de leur beauté , sont aveuglés par l'orgueil qui les lient aux illusions dualistes. Pourquoi ? Car ils doivent défendre constamment leur illusion de supériorité de leur beauté qui consume une portion substantielle de leurs ressources physiques et mentales.

Leur illusion de supériorité les pousse à aller plus loin dans la recherche de la beauté ultime en exploitant la chirurgie plastique. Ils veulent rien que moins que la perfection pour améliorer les défauts de leurs corps physique.

C'est pourquoi ils passent tant de temps dans les salles de chirurgie afin d'assurer et de défendre leur sens de supériorité qu'ils n'ont plus d'attention ni de temps pour croître.

Ils ont un standard pour la beauté et ils doivent travailler très dur pour vivre à la hauteur de leurs attentes. Et bien que leur sens de supériorité pourrait durer au moins pour une décennie ou deux , la dure réalité de la vieillesse va éventuellement ébranler ou saper leur orgueil. S'enorgueillir de sa beauté ne dure pas longtemps . C'est pourquoi après avoir vécu la gloire temporaire d'une beauté éphémère , ils doivent faire face au vieillissement de leur corps et de leur peau qui était si lisse avant et qui tombe ou devient flasque maintenant. Ce qui était beau avant et glorifié par les hommes devient laideur maintenant. Rien ne résiste au temps qui fait des ravages . Rien ne dure sur cette Terre car tout passe et rien ne reste.

Ne jamais oublier que nous sommes de passage sur cette Terre car la Vie est un pont , traversez le mais ne fixez pas votre demeure.

Pourquoi ne pas accepter ce que la nature nous a donné ? Chaque chose a sa raison d'être. L'important c'est de trouver la paix intérieure dans son coeur et dans son âme , paix qui n'a pas de prix mais qui a une beauté ineffable dans cette vie.

LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE
LA QUÊTE INSATIABLE DE LA BEAUTÉ ULTIME AMÈNE LES GENS À ÊTRE ACCROS OU DÉPENDANTS DE LA CHIRURGIE PLASTIQUE

Commenter cet article

Carmele 20/05/2016 15:18

Devenir la réplique exacte de Ken, le petit ami de Barbie : c’est l’objectif que s’est fixé un jeune américain. L’homme est déjà passé 125 fois sous le bistouri et a dépensé près de 120 000 euros pour arriver à ses fins.

n 27/06/2015 17:19

pourquoi il exagere avant elle avait rien changer elle etait deja belle barbie

body lift 02/04/2015 16:01

La chirurgie esthétique ne donne pas toujours des résultats à la hauteur des attentes.

laurabazin 29/10/2014 11:32

Il y a un livre intéressant qui parle des dérives de la chirurgie esthétique: le livre noir de l'esthétique, dont je fais une critique sur mon blog.

Liposuccion Tunisie 14/08/2014 15:33

Un petit peu trop extrême la barbie et le ken a mon goût.

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog