Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Soleil Levant et de Bien-Aimée

Le blog de Soleil Levant et de Bien-Aimée

Ce blog a pour but de partager avec vous nos connaissances et nos expériences de la croissance intérieure ainsi qu'éveiller et inspirer sur le chemin spirituel pour le bien de tous et de toutes.

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée

 

 

 

 

 Voici un texte que j'ai écrit il y a quelques mois :

Ce matin en méditant, j'ai vécu une expérience spéciale. Je dois dire que j'ai commencé cette méditation par une supplication à Dieu. Étant malade et alitée depuis bientôt 3 semaines, je me suis sentie pas mal découragée voyant que les médicaments prescrits n'avaient pas donné de très bons résultats à ce jour. Je demandais à Dieu de me redonner force et courage et aussi de me redonner la santé.


 AB3

Étant plongée dans la méditation depuis plusieurs minutes, je me suis trouvée transportée dans la ville de mon enfance.

 

Un tiroir de ma mémoire s'ouvrit et j'ai vécu à nouveau un très beau moment de ma vie vers l'âge de 9 ans environ. Je me suis trouvée transportée dans la ville de mon enfance par une chaude journée d'été comme il y en avait beaucoup dans ce temps là.

 

 

AB5.jpg


DSC00447.jpg

 


 

Depuis très tôt le matin, la chaleur était écrasante, ce qui n'empêchait pas les enfants de courir et de jouer dans la cour et dans les rues. Nous étions en vacances insouciantes du lendemain et la sueur coulait sur nos fronts et nos visages souillés par la poussière qui virevoltait autour de nous.

 

Soudain le ciel se couvrit et l'orage, avec d'énormes éclairs, déchirait le ciel de part en part annonçant une pluie chaude et diluvienne. J'étais sur le trottoir et j'attendais ce rafraîchissement fort bienvenu. Tout à coup la pluie se mit à tomber rebondissant sur l'asphalte, une pluie toute chaude et frétillante comme de la friture dans la poêle. Presque à l'instant même, les trottoirs et la rue furent inondés et je montais me mettre à l'abri sur la véranda. Quelques minutes plus tard, tout cessa aussi rapidement que cela avait commencé.

 

C'est alors qu'il se produisait quelque chose de magique. C'était comme si j'étais transportée dans un état de conscience unique comme si le temps s'était arrêté. Je pris une grande respiration et j'ai senti l'odeur embaumée des fleurs du parterre du voisin comme je ne l'avais jamais sentie.

 

Cette douce odeur s'imprimait en moi et m'apporta tellement de joie. Je sentais l'odeur de la terre attendrie par la pluie qui dégageait une impression de fraîcheur et de paix. Le ciel était d'un bleu magnifique et on ne voyait aucun nuage. Tout était calme et silencieux comme si le temps était vraiment figé. Et je goûtais à ce moment merveilleux qui s'imprima dans ma mémoire et à l'intérieur de moi, je savais que jamais je n'oublierais ce moment là. Tout à coup, les enfants sortirent de la maison en courant et en criant retournant à leurs jeux.

 

a23.jpg

 

Revenant à ma méditation, j'entendis en moi cette Voix familière Qui me dit : «Tu vois, Je prends bien soin d'arroser la terre et les fleurs, Je pourvois à leurs besoins quand il faut, combien Je prends soin de toi dans la maladie.

 

Je ferais tomber une pluie de Grâces. Ne t'inquiète pas, tout va bien.

 

Aie confiance, tu es Mon enfant Bien aimée».

 

 AB4.jpg

 Bien Aimée

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog