Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Soleil Levant et de Bien-Aimée

Le blog de Soleil Levant et de Bien-Aimée

Ce blog a pour but de partager avec vous nos connaissances et nos expériences de la croissance intérieure ainsi qu'éveiller et inspirer sur le chemin spirituel pour le bien de tous et de toutes.

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée

 

vlcsnap-00343.jpg

 

1- LES FAITS TROUBLANTS

 

Les produits toxiques utilisés dans l’agriculture étaient déjà pointés du doigt. Voici maintenant les produits toxiques dans nos vêtements et accessoires.

Arte a diffusé l’été dernier un reportage extrêmement intéressant sur les procédés de fabrication en vigueur dans les pays asiatiques, dans les secteurs du textile et du cuir. Intéressant, mais surtout édifiant , troublant et effrayant !
   
   - Textile et cuir venu d’Asie : chics, pas chers et toxiques

    L’Asie serait devenu le paradis de la mode qui tue, de plus en plus en d’usines utilisant des substances nocives pour concevoir leur habits.

 

 

Vous vous inquiétez pour votre peau ? Comme le révèle cette enquête fouillée signée par 2 journalistes allemands  Inge Altemeier et Reinhard Hornung qui ont  ont des témoignages jusqu’en Chine, en Inde et au Bangladesh pour traquer
 les dessous de la fabrication de nos dessus.

 

Mais ce sont plutôt les ouvriers fabriquant ces habits qui sont concernés.

 

  vlcsnap-00340.jpg


 

  -  Chaussures polluées au diméthylfumarate (DMFu),

 

vlcsnap-00335.jpg

 

 

vlcsnap-00361.jpg

 

Après avoir acheté une paire de bottines, Rita s’est retrouvée les pieds couverts de plaques rouges et de cloques douloureuses. Cette mésaventure est due aux petits sachets blancs que l’on trouve souvent au fond des boîtes à chaussures.

 

vlcsnap-00342.jpg

 

A l’intérieur, des grains de diméthylfumarate destinés à protéger le cuir des moisissures. Le 1er mai 2009, l’Union européenne interdisait l’importation de produits contenant cette substance. Mais on en trouve encore. En Allemagne, 18 000 paires de baskets ont ainsi été retirées du marché en… avril 2010 !

 

 

vlcsnap-00367.jpg

-        soutiens-gorges noirs teints avec des colorants AZO cancérigènes,

 

 

vlcsnap-00408.jpg

vlcsnap-00413.jpg

- jeans chlorés irritant les bronches : nos vêtements regorgent de substances peu engageantes

 

  vlcsnap-00334.jpg

 
 Frauke, elle, était chargée de repasser des jeans tout juste sortis des entrepôts de la marque Esprit et se plaignait des fortes odeurs de chlore émanant des pantalons. Elle doit désormais inhaler de la cortisone chaque jour. Du dichlorométhane a bien été détecté dans son sang, mais il n’a pas été possible de prouver la corrélation entre l’emploi de la jeune Allemande et son état de santé. Dans le port de Hambourg, la douane pratique ponctuellement des analyses de l’air des containers. D’après l’Institut de la Médecine du Travail de la ville, environ la moitié des grandes caisses provenant d’Asie est contaminée par des substances chlorées. Seule parade : aérer les containers…

 

 



Dans les ateliers en Asie, les ouvriers manipulent colorants et produits imperméabilisants ou amidonnants sans autre protection qu’un simple masque en tissu.

 

vlcsnap-00390.jpg

 

  vlcsnap-00333.jpg

 

 

 

 

 

 

 

A Tirupur, en Inde, des boues colorées très toxiques s’amoncellent et les canalisations crachent des eaux orange ou bleu de cobalt.

 

vlcsnap-00479.jpg

 

 

vlcsnap-00380.jpg

 

 

 

vlcsnap-00423.jpg

 

Dans cette cité du textile, ce sont les cabinets de cancérologie qui fleurissent… Responsable : la mode du tissu grand teint. Premier coupable : le noir. Plus la couleur est foncée, plus la chimie est passée par là. Autre mode fâcheuse : le jean usé. Son effet porté et reporté est obtenu par projection de sable de quartz. Lequel se loge directement dans les poumons des ouvriers…

 

 

vlcsnap-00336.jpg

 

 

vlcsnap-00398.jpg

 

Le coton bio, une solution ? En Inde, si la production se veut biologique (bien que les champs voisins soient souvent remplis de pesticides), la coloration, elle, n’a rien de naturel : des bidons estampillés d’une petite croix noire sur fond orange (au mieux : « irritant » ; au pire : « nocif ») sont entassés dans l’atelier.

 

vlcsnap-00496.jpg

 

 

vlcsnap-00504.jpg

 

vlcsnap-00401.jpg

 

vlcsnap-00507.jpg

 

 

 

 

 

vlcsnap-00514.jpg

 

 

2- VIDEO REPORTAGE

 

 

 

 

  3- CONCLUSION

 

 

   Conclusion de ce film pas très  rassurant : seulement  1 % de nos vêtements sont totalement dépourvus de danger, c’est-à-dire sans métaux lourds, sans formaldéhydes, sans résines synthétiques ni blanchiment au chlore…


A l’évidence, vous ne regardez plus votre armoire à linge  de la même manière.
   

 

4- NOS COMMENTAIRES

 

Ce qu'il faut comprendre ici c'est que nous récoltons ce que nous avons semé.

 

  Nos industries chimiques fabriquent  des produits toxiques divers et variés, plus ou moins nocifs pour l’homme et l’environnement, que nous  exportons ensuite dans les pays « low cost ». Ces produits y seront utilisés pour fabriquer les jeans, tee-shirts, sous-vêtements, chaussures, jouets… que nous retrouverons ensuite dans nos magasins et boutiques  puis dans nos maisons.

 

C'est l'avidité et l'appât du gain des industriels occidentaux et nord américains afin d'exploiter la main- d'oeuvre pas chère auparavant en Chine et maintenant transférée en Inde ou Bangladesh , laquelle main d'oeuvre manipule sans aucune protection ces produits toxiques qui empoisonnent les ouvriers et leur famille.


Les plus grandes marques de mode sont notamment concernées, et citées sans ménagement dans ce reportage : H&M, C&A, Esprit, Zara…

 

vlcsnap-00411.jpg

 

Nous vivons dans un monde où chacun vit séparé les uns des autres et où nous ne soucions guère de la santé collective des gens qui ont contribué à fabriquer nos vêtements et nos souliers , chaussures et accessoires diverses.

 

Les modes sophistiquées et artificielles  des vêtements et des chaussures programmées chaque année par des professionnels de la mode créent des conséquences à long terme à cause de la toxicité des produits utilisés pour les consommateurs qui les portent et pour les ouvriers qui les fabriquent.

 

C'est réellement l'ignorance et l'inconscience des gens impliqués dans le processus de fabrication des vêtements et des chaussures à tous les niveaux qui ont conduit  aux problèmes de santé divers.

 

 

Il est plus que temps que les gens càd consommateurs , industriels ,  ouvriers professionnels , mannequins etc..  de la mode se réveillent  et prennent conscience de l'illusion  dualiste de la mode Glamour , Séduction , Charme , Beauté de l'apparence extérieure  éphémère ...illusion programmée par leurs égos  qui contribue à gonfler l'orgueil individuel mais qui n'ajoute rien de plus à leur bien -être intérieur  càd leur santé physique , morale et psychique . C'est en

prenant conscience de tous les problèmes qu'on peut créer une éthique propre de la mode basée sur le respect de l'individu et de l'environnement en tenant compte du bien de tous et de toutes et non de quelques individus ou groupes .

 

Pour que cela se produise , un autre état de conscience doit se manifester à la place de l'état de la conscience de l'appât avide du gain et de la compétition.

 

Comme le disait très bien Einstein :'

 ' Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal , mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire '


 

 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 


 


Commenter cet article

Delphine 11/08/2014 14:11

Je suis tombé sur votre blog par hasard, et je trouve qu'il est très agréable à lire, merci

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog