Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Soleil Levant et de Bien-Aimée

Le blog de Soleil Levant et de Bien-Aimée

Ce blog a pour but de partager avec vous nos connaissances et nos expériences de la croissance intérieure ainsi qu'éveiller et inspirer sur le chemin spirituel pour le bien de tous et de toutes.

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?

 

Michael Kramer et Jon Hess, professeurs de communication à l'université de Missouri -Columbia ont fait une enquête en 2002 sur  les employés  à partir d'une variété de différentes professions et leur a demandé de décrire des situations au travail où les émotions ont été gérées de manière "appropriée" ou "inappropriée". 


Selon leurs recherches, les professeurs ont constaté que la seule façon «appropriée» pour gérer les émotions négatives au travail pour les employés ,était de cacher ou de masquer leurs émotions. Les émotions positives devaient également être exprimées mais de façon modérée, selon les personnes interrogées.

 

Les employés s'attendent à ce que les autres employés  cachent aussi les émotions négatives afin de maintenir ce qu'ils appellent le professionnalisme. Ils attendent également de leurs collègues pour cacher les effets positifs en ne montrant pas trop de plaisir avec des promotions  parce que quelqu'un d'autre les  aurait manqué. 


Les chercheurs ont également constaté que la gestion des émotions n'est pas quelque chose qui est enseignée au travail. Plutôt, les participants ont appris à gérer leurs émotions en observant les autres au travail pour apprendre ce qui est et ne convient pas.


Ils ont constaté aussi que le subterfuge émotionnel est de rigueur dans les conseils d'admistration
Malgré qu'aujourd'hui , on parle d'intelligence émotionnelle, le problème demeure entier car les gens ont peur d'exprimer leurs émotions et continuent à supprimer ou à réprimer toutes émotions pour ne rien  ressentir du tout . Nous pouvons dire que leur centre ou plutôt leur corps émotionnel est gelé et donc cela est encouragé dans plusieurs organisations ou places dans la société.


Dans les entreprises ou organismes publics , de nombreuses personnes ont été amenées à ne jamais montrer n'importe quelle émotion peu importe ce que leurs superviseurs ou gestionnaires font ou disent.


Les émotions ont eu  dans le passé  une mauvaise réputation ou plutôt une mauvaise image dans le milieu de travail. En fait, le vrai professionnel a pas d'émotions au travail. Il est un peu comme Mr Spock dans  Star Trek qui a dit que «Les émotions sont étrangères  à moi. Je suis un scientifique. "

 

SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?

Par conséquent, dans de nombreux lieux de travail présenter  de fortes émotions, positives  ou négatives , peut  être un suicide professionnel. Si vous laissez cours  à votre frustration, colère  suite à une mauvaise décision ou à votre exaltation suite à  à un succès , vous serez considéré comme  indigne de confiance et, bien sûr, non professionnel.


Par exemple dans de nombreuses organisations , beaucoup de personnes ne s'objectent jamais , ne parlent jamais , ne disent jamais : " Ceci n'est pas correct ou je ne me sens pas bien avec cette décision " de peur d'être mal noté ou évalué ou perdre leur job , perdre une promotion ou mis sur une tablette ou être muté ailleurs.


La vérité peut vous coûter votre emploi. Comment l'honnêteté n'est pas la meilleure politique en milieu de travail surtout dans un milieu de travail contraignant ou  toxique.


Cependant quand la crise intérieure est trop forte , les personnes craquent et versent quelques larmes ou encore piquent une crise émotionnelle forte qui peut déstabiliser les gens autour.Il vous est peut-être déjà arrivé de vous réfugier dans les toilettes  pour verser quelques larmes. Vous n'êtes pas la seule! Les émotions sont souvent mal vues au travail, et créent un sentiment de honte chez la personne qui les vit. Pourtant, lorsqu'elles sont bien exprimées, elles peuvent enrichir notre vie professionnelle.

 

 

SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?

Aujourd'hui , avec la science des émotions, on commence à ouvrir un coin de voile  et découvrir certaines choses qui ne sont pas évidentes il y  a des décennies et certaines croyances ou stéréotypes concernant les émotions sont remises en question comme :
- Les hommes ne pleurent pas .
- Pleurer est un signe de faiblesse
-  Le stéréotype un peu désuète de la femme qui fond en larmes et de l'homme qui se met en colère aurait, en fait, des origines véridiques le neurologue William Frey a découvert que les femmes pleurent 5,3 fois par mois – que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur du bureau – comparé au 1,4 fois par mois pour les hommes. 


- Contrairement à un sentiment très répandu selon lequel pleurer au travail serait non-professionnel et pourrait mettre en péril votre carrière, des études montrent le contraire 


. C'est ce que montre par exemple "It's Always Personal : Emotion in the Work Place" (C'est toujours personnel : les émotions dans le milieu professionnel, ndlr) d'Anne Kreamer, paru en 2011. Basé sur l'étude menée sur 700 Américains, ce livre révèle que les femmes pleurent beaucoup plus que les hommes.

 

Surtout, l'ancienne journaliste (qui est un jour est  tombée en pleurs en plein milieu d'une réunion ,ce qui lui a légitimement donné envie de s'intéresser au sujet !) prétend que pleurer au bureau n'est pas vu comme une mauvaise chose par les collègues.

 

Pourquoi ? Une autre étude, de psychologie cette fois, donne la réponse : les femmes qui ont pleuré se jugent elles-mêmes bien plus durement qu'elles ne jugent les autres qui fondent en larmes.


Kreamer explique que les femmes ont 6 fois plus de prolactine que les hommes dans leur système – une hormone liée aux pleurs - et ont aussi de plus petits conduits lacrymaux." Mais c'est aussi culturel.'

 

Pleurer au travail est sain pour soi-même et contribue à diminuer le stress émotionnel et surtout ne pas se sentir coupable d'avoir pleurer. Pleurer est un acte d'amour et de compassion pour soi et surtout ne pas se laisser intimider par les jugements et les remarques désobligeants  autour de vous.


Cependant les hommes ne pleurent pas souvent étant donné leur constitution physiologique et le contexte familial ou culturel différent et donc ils évacuent leurs émotions en faisant divers exercices ou travail manuel.


Nous avons beaucoup de choses à apprendre concernant l'expression des émotions positives comme la joie et la gratitude.


Cependant avant d'aller vers les émotions positives qui élèvent et transforment notre vie , il est nécessaire et  impératif  de purifier l'énergie négative ou impure des émotions accumulée depuis la tendre enfance et plus tard dans l'âge adulte et au travail.

 

Il est nécessaire d'équilibrer les émotions , les pensées et les actions avant pouvoir estimer être heureux et avoir la paix intérieure.


On ne peut coller un plaster sur une blessure émotionnelle avec son cortège d'émotions négatives comme la colère , la haine , le ressentiment , la jalousie ,le sentiment d'être dévalorisé , humilié ....


Il faut apprendre à accepter soi même avec ses défauts et ses qualités càd se pardonner à soi-même pour les choses imparfaites dans notre vie avant de pouvoir pardonner à un collègue blessant ou un boss abusif ....

 

SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?
SI JE NE PEUX PAS CHOISIR LES ÉMOTIONS, ALORS COMMENT PUIS-JE ÊTRE HEUREUX AU TRAVAIL OU DANS MA VIE ?

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog