Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Soleil Levant et de Bien-Aimée

Le blog de Soleil Levant et de Bien-Aimée

Ce blog a pour but de partager avec vous nos connaissances et nos expériences de la croissance intérieure ainsi qu'éveiller et inspirer sur le chemin spirituel pour le bien de tous et de toutes.

Publié le par Soleil Levant et Bien-Aimée
AUJOURD'HUI LE 6 AOÛT 2015 MARQUE L'ANNIVERSAIRE DE 70 ANS DE LA DESTRUCTION PAR LA BOMBE ATOMIQUE DE HIROSHIMA
AUJOURD'HUI LE 6 AOÛT 2015 MARQUE L'ANNIVERSAIRE DE 70 ANS DE LA DESTRUCTION PAR LA BOMBE ATOMIQUE DE HIROSHIMA
AUJOURD'HUI LE 6 AOÛT 2015 MARQUE L'ANNIVERSAIRE DE 70 ANS DE LA DESTRUCTION PAR LA BOMBE ATOMIQUE DE HIROSHIMA

Le monde a marqué jeudi par une cérémonie à Hiroshima le 70e anniversaire du premier bombardement nucléaire de l'histoire, qui conduisit à la capitulation du Japon et à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

À 8h15 (19h15, mercredi, heure de Montréal), une jeune femme et un écolier ont frappé une grande cloche d'une longue poutre de bois suspendue, immuable geste accompli à l'heure précise où un bombardier américain B-29 baptisé Enola Gay, volant à haute altitude, largua une bombe à uranium et sema le feu et la mort sur cette grande ville japonaise.

 

Au son mourant de la puissante cloche puis enveloppée du seul chant des cigales, omniprésent l'été au Japon, une foule de 55 000 personnes s'est recueillie dans le Parc mémorial de la paix de cette cité de 1,2 million d'habitants de l'ouest de l'archipel devenu un symbole du pacifisme.

Dotée d'une force destructrice équivalente à 16 kilotonnes de TNT, la bombe avait porté la température à 4000 degrés au sol, anéantissant tout alentour. On estime à 140 000 le nombre de morts, au moment de l'impact puis ultérieurement, sous l'effet de l'irradiation.

«Pour coexister, nous devons abolir le mal absolu et le comble de l'inhumanité que représentent les armes nucléaires. Il est temps maintenant d'agir», a déclaré après la minute de silence le maire de la ville, Kazumi Matsui, dans un discours, avant de laisser la parole à de jeunes enfants.

Le premier ministre Shinzo Abe était là, entouré des représentants de 100 pays, le plus grand nombre jamais présent aux cérémonies de Hiroshima. Parmi eux, l'ambassadrice des États-Unis au Japon, Caroline Kennedy, et la sous-secrétaire américaine chargée du contrôle des armements Rose Gottemoeller, plus haut responsable américain jamais envoyé de Washington pour les commémorations annuelles.

 

«En tant que seul pays frappé par l'arme atomique (...) nous avons pour mission de créer un monde sans arme nucléaire», a déclaré M. Abe à la foule. «Nous avons la responsabilité de faire comprendre l'inhumanité des armes nucléaires, à travers les générations et les frontières», a-t-il poursuivi.

Le premier ministre a précisé que son pays présenterait une nouvelle résolution destinée à abolir l'arme nucléaire à l'Assemblée générale de l'ONU cette année.

AUJOURD'HUI LE 6 AOÛT 2015 MARQUE L'ANNIVERSAIRE DE 70 ANS DE LA DESTRUCTION PAR LA BOMBE ATOMIQUE DE HIROSHIMA
AUJOURD'HUI LE 6 AOÛT 2015 MARQUE L'ANNIVERSAIRE DE 70 ANS DE LA DESTRUCTION PAR LA BOMBE ATOMIQUE DE HIROSHIMA
AUJOURD'HUI LE 6 AOÛT 2015 MARQUE L'ANNIVERSAIRE DE 70 ANS DE LA DESTRUCTION PAR LA BOMBE ATOMIQUE DE HIROSHIMA
AUJOURD'HUI LE 6 AOÛT 2015 MARQUE L'ANNIVERSAIRE DE 70 ANS DE LA DESTRUCTION PAR LA BOMBE ATOMIQUE DE HIROSHIMA
AUJOURD'HUI LE 6 AOÛT 2015 MARQUE L'ANNIVERSAIRE DE 70 ANS DE LA DESTRUCTION PAR LA BOMBE ATOMIQUE DE HIROSHIMA
AUJOURD'HUI LE 6 AOÛT 2015 MARQUE L'ANNIVERSAIRE DE 70 ANS DE LA DESTRUCTION PAR LA BOMBE ATOMIQUE DE HIROSHIMA
AUJOURD'HUI LE 6 AOÛT 2015 MARQUE L'ANNIVERSAIRE DE 70 ANS DE LA DESTRUCTION PAR LA BOMBE ATOMIQUE DE HIROSHIMA
AUJOURD'HUI LE 6 AOÛT 2015 MARQUE L'ANNIVERSAIRE DE 70 ANS DE LA DESTRUCTION PAR LA BOMBE ATOMIQUE DE HIROSHIMA
AUJOURD'HUI LE 6 AOÛT 2015 MARQUE L'ANNIVERSAIRE DE 70 ANS DE LA DESTRUCTION PAR LA BOMBE ATOMIQUE DE HIROSHIMA

Heureusement , il existe des histoires des personnes qui ont survécu à la bombe comme les 8 prêtres allemands sauvés miraculeusement par la puissance du rosaire de Notre Dame de Fatima ( VOIR ARTICLE PUBLIÉ SUR NOTRE BLOG : 

http://lechemindel-un.over-blog.com/2013/12/le-miracle-de-notre-dame-de-fatima-À-hiroshima-le-pouvoir-miraculeux-du-rosaire.htm

Au centre de l'explosion, il fait 300.000 degrés celcius. Au sol, 600 m plus bas, 3.000 degrés celsius. Dans un rayon de 3 km, 10.000 immeubles sont détruits par le souffle de l'explosion, 50.000 par les incendies. Hiroshima est alors coupée du monde, le gouvernement japonais ne sera mis au courant qu'en fin de soirée.
Jusqu'à 1.200 m du centre de l'explosion, les victimes meurent instantanément. Au-delà, la peau et les muscles protégèrent temporairement les organes internes. Ce sont les radiations qui finirent le travail, puisque les soldats japonais chargés de ramasser les victimes, moururent en quelques semaines.
Pour en revenir au miracle : lors de l'explosion, un groupe de jésuites missionnaires allemands, fervents adeptes de la prière du Rosaire, furent épargnés de toute contamination radioactive et de toute destruction alors que leur maison était à ca. 1.000 mètres du centre de l'explosion (ground zero). La maison typiquement japonaise dans laquelle ils se trouvaient, fut elle aussi épargnée. Ils moururent bien des années plus tard (le Père Hubert Schiffer vécut jusqu'à l'âge de 63 ans, il était âgé de 30 ans au moment de l'explosion le 6 août 1945).



Bien sûr, quand on essaya de savoir, scientifiquement, comment ils s'en étaient sortis si bien portant, qu'on ne trouva pas pourquoi, et qu'ils expliquèrent que c'était grâce à leur prière quotidienne du Rosaire, les scientifiques ne les croyèrent pas. Le Père Schiffer (qui a été interviewé plus de 200 fois– red.) dira plus tard : "Ils n'ont toujours rien compris."

Ils vécurent longtemps, sans perte d'audition ou de vue quelconque dues aux radiations à long terme, ou de maladies inhérentes à l'explosion. "Nous pensons que nous avons survécu parce que nous vivions le message de Fatima. Nous avons vécu et prié le Rosaire quotidiennement dans cette maison. Plus de 55 ans plus tard, les scientifiques sont absolument incapables de fournir une explication plausible".

Les Jésuites expliquent, à juste titre, avoir reçu une sorte de "bouclier de protection" de la Sainte Vierge contre les rayonnements et leurs effets sur le court et long terme. Le même cas se produira à Nagasaki, avec le couvent franciscain de Saint Maximilien Kolbe, où les frères priaient là aussi quotidiennement le Rosaire. Ce qui correspond exactement aux paroles de la Vierge Marie à Saint Dominique et Alain de la Roche : "Celui qui se confie en moi par le Rosaire, ne périra pas", ou encore : "Ceux qui propageront mon Rosaire seront secourus par moi dans toutes leurs nécessités".-


Brève complément scientifique :

Voici un extrait du commentaire du Dr. Stephen Rinehart à cet égard. Il travaille au U.S. Department of Defense et est reconnu comme un expert international dans ce domaine (traduction FLCR) :

Il n'y a aucune loi physique pour expliquer pourquoi les Jésuites ont survis intactes l’onde de choc de Hiroshima. Il n'y a aucun autre exemple réel ou de test où une structure telle que cela n'a pas été totalement détruite à cette distance par un arme atomique. Tous ceux qui étaient à cette distance de l'épicentre devraient avoir reçu suffisamment de rayonnement pour être mort au bout de quelques minutes au plus, si rien d'autre ne leur est arrivé.

 

AUJOURD'HUI LE 6 AOÛT 2015 MARQUE L'ANNIVERSAIRE DE 70 ANS DE LA DESTRUCTION PAR LA BOMBE ATOMIQUE DE HIROSHIMA
AUJOURD'HUI LE 6 AOÛT 2015 MARQUE L'ANNIVERSAIRE DE 70 ANS DE LA DESTRUCTION PAR LA BOMBE ATOMIQUE DE HIROSHIMA

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog